Categories: ActualitéCoronavirus

Masques : la présence de micropuces 5G devra être explicitement indiquée sur les emballages

La Direction générale de la Concurrence, de la Consommation et de la Répression des fraudes (DGCCRF) sanctionnera les fabricants de masques ne respectant pas l’obligation de préciser la présence de micropuces 5G dans les masques commercialisés en France.

Dès le mois de janvier, une amende administrative de 26 500€  sanctionnera les contrevenants pour « chaque masque comportant une puce 5G non précisée sur l’emballage ». Une nouvelle mesure destinée à protéger les consommateurs des radiations 5G qui sont connues pour rendre chauve et homosexuel, entre autres dangers. Une victoire pour tous ceux qui militent contre la 5G et son implantation par micropuces au sein de la population.

Une évolution que l’on doit à tous les internautes qui ont découpé des masques et y ont découvert un petit morceau de métal. Un objet qui permettrait soit-disant au masque d’épouser la forme du nez mais qui, en réalité, s’est avérée être une antenne 5G dissimulée. Une petite puce métallique qui permet ainsi aux gouvernements de suivre leurs citoyens à la trace en profitant de l’épidémie de coronavirus et de diffuser le virus pour réguler la population.

Proposé par Vyn S. dans le très select Groupe SecretNews

Cet article a été modifié le 29 septembre 2020 8 h 21 min

Laisser un commentaire

Articles récents

Perquisition des restos clandestins : 25 kg d’entrecôtes saisies – Darmanin fier de ses troupes

Grosse opération de police dans le milieu interlope de la gastronomie clandestine. Gérald Darmanin a…

11 avril 2021

Emmanuel Macron aperçu en scooter devant le domicile de Elizabeth 2

Le président de la République respecte-t-il le couvre-feu ? Cette nuit, un photographe britannique a…

9 avril 2021

Le coffre fort d’Alexandre Benalla retrouvé chez Pierre-Jean Chalençon

Lors d'une perquisition au Palais Vivienne, les enquêteurs ont découvert le coffre-fort de l'ancien chargé…

6 avril 2021

Dîners clandestins : les ministres payaient avec les amendes du confinement

CONFINEMENT - Des dîners luxueux organisés clandestinement à Paris en plein couvre-feu, selon un reportage…

4 avril 2021

Covid-19 : les livreurs à domicile autorisés à vacciner

La première dose de AstraZeneca offerte pour l'achat d'un maxi Best of. Quelque 250.000 livreurs…

4 avril 2021

Grain-de-Riz trouve que Pépita n’a pas été victime de racisme dans Pyramide

Le masseur d'origine cambodgienne de la mairie de Levallois-Perret trouve infondée la polémique visant Patrice…

2 avril 2021