Radicalisation : un cycliste mis en examen à cause de sa roue voilée

Radicalisation : un cycliste mis en examen à cause de sa roue voilée

L’individu affichait des signes manifestes de radicalisation, dont le port d’une barbe naissante, et se baladait sur un vélo avec une roue voilée.

Dénoncé par ses voisins, l’homme de 27 ans a été arrêté par la police à son domicile. Dans la perquisition qui a suivi, les inspecteurs ont découvert le fameux vélo avec la roue voilée, ainsi qu’un petit pot de ras el-hanout dans la cuisine du suspect. Des signes évidents de radicalisation, selon le ministère de l’Intérieur.

Mis en examen et écroué pour participation à une organisation terroriste, le cycliste clame son innocence. Son avocat, maître Lazonz, a expliqué qu’une roue voilée n’était pas une roue à hijab. Sous le hashtag #Padamalgam, les cyclistes ont apporté leur soutient au terroriste à bicyclette.

Récemment, le sénat a adopté une proposition de loi interdisant le port de signes religieux, dont les roues voilées. Le port du voile, pour les vélos ou pour les humains, refait polémique depuis qu’une petite fille de 6 an a fugué pour partir faire le djihad après une sortie scolaire avec une accompagnatrice voilée.

Proposé par Gégé S. dans le très select Groupe SecretNews

secretnews-logo-carre-petit Radicalisation : un cycliste mis en examen à cause de sa roue voilée

SecretNews est un média parodique collaboratif libre et indépendant réunissant plusieurs contributeurs. + d’infos
Nous suivre sur Facebook ou sur Twitter
Nous écrire : [email protected]
Proposer un article dans le Groupe SecretNews

Réagissez à cet article, les commentaires sont sous les publicités

▼▼▼


Ajouter un Commentaire