Commerce non essentiel : la vente de slips autorisée en pharmacie sur ordonnance

La multiplication des cas de mycose génitale et de prurit vaginal a incité les spécialistes à en étudier les causes.

Les chercheurs de SANOFI étant désœuvrés suite à la pandémie, ils se sont attelés à la question avec la remarquable rapidité qui fait leur réputation. Après de longues et difficiles recherches ils ont finalement découvert grâce à l’expérience personnelle de plusieurs d’entre eux, que les Français déjà peu habitués à changer de slips avant l’épidémie ne les changent désormais qu’une fois par mois en moyenne et évitent de les laver pour ne pas les user faute de pouvoir en acheter des neufs en magasin.

Cette macération un peu trop longue permet la prolifération des petites cellules odoriférantes et gênantes pour tout le monde.
Les slips comme les chaussettes sont, rappelons-le, considérés comme des biens non essentiels de même que les portes de placard et contrairement aux étagères.

L’Ordre des médecins a obtenu du Premier ministre qu’il autorise la vente des slips en pharmacie. Pour éviter tout débordement, les slips ne seront délivrés que sur ordonnance du médecin traitant et contre remise du slip usagé.

Une action identique est en cours concernant les portes de placard.

2 réflexions sur “Commerce non essentiel : la vente de slips autorisée en pharmacie sur ordonnance”

  1. Par contre on me dit dans l’oreillette que le renouvellement des strings ne sera pas autorisé, même en pharmacie. En effet, la Directive Européenne n°45J496BA-8 considère ces bouts de tissus comme “objets non essentiels-classification ficelle”, avec pour motif que “les Français ne sont pas encore suffisamment au bout du rouleau”.
    Dont acte.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Retour haut de page

SORI-P

SecretNews est un média parodique collaboratif libre et indépendant réunissant plusieurs contributeurs. + d’infos
Nous suivre sur Facebook ou sur Twitter
Nous écrire : [email protected]

secretnews-logo-2

a besoin de vous

pour continuer à vous faire sourire

Les temps sont durs pour la satire et la parodie. Entre la chute des revenus publicitaires liée au Covid-19, les robots-modérateurs sans humour, les algorithmes qui nous pénalisent, les nouvelles lois sur le consentement publicitaire, les honoraires d’avocat à cause des plaintes en justice de célébrités vexées … etc etc … SecretNews ne pourrait pas survivre sans votre aide.
Merci pour votre confiance et votre soutien. ❤️

Vous serez dirigé vers une page Paypal où vous pourrez faire un don du montant de votre choix. Plusieurs moyens de paiement possibles (Visa, Mastercard, etc).

615 Partages
Partagez615
Tweetez
Partagez
Enregistrer
%d blogueurs aiment cette page :