Les USA réouvrent le sanatorium de Waverly Hills pour isoler les malades de la Covid-19

C’est officiel : le gouvernement américain a pour projet de rouvrir le sanatorium de Waverly Hills situé à Louisville dans le Kentucky à partir de début février. L’objectif du projet est d’accueillir le plus grand nombre possible les malades de la Covid-19, dont le nombre de contaminations ne cesse de croître depuis le mois de décembre.

Selon un communiqué du gouvernement, le sanatorium de Waverly Hills, situé sur une petite colline au cœur d’une forêt semble idéalement situé pour isoler toute personne positive ou suspecte de l’être. Les patients isolés dans le sanatorium, qui servait autrefois d’hôpital et de centre de repos pour les malades de la tuberculose, ne seront pas autorisés à sortir avant quarante jours. En effet, selon ce même communiqué, tout personne guérie peut être, même le jour de sa sortie, contaminée à nouveau au sein de l’hôpital, il va donc de soi qu’un isolement prolongé sera la solution la plus adéquate.

Face à l’inaction de Donald Trump, le nouveau gouvernement américain prévoit de mener une campagne dure et combative face au coronavirus, l’isolement total de tout malade avéré ou suspecté fait partie des mesures d’action qui ont été retenues et qui seront très prochainement mises en place.

Si le sanatorium vétuste est dans un état de délabrement assez sérieux (murs mal isolées, absence de nombreuses portes, fenêtres brisées, etc.), cela ne posera pas de problème, selon ce même communiqué, mais sera bien au contraire, un véritable atout, car il est avéré qu’un lieu correctement aéré permet de limiter la propagation de la Covid-19 au sein d’un établissement.

Les nouvelles mesures d’isolement ne s’arrêtent pas là, le gouvernement prévoit de réquisitionner un centre de taille similaire au sanatorium de Waverly Hills pour chaque état américain. Un projet comparable est en cours de réflexion, au niveau de la Californie, particulièrement touchée par le coronavirus. Il est envisagé de réquisitionner l’île d’Alcatraz, ainsi que son ancienne prison, en vue d’ouvrir un centre d’isolement : le site étant insulaire et particulièrement difficile d’accès, les malades ne pourront pas envisager de fuite, ce qui permettra une mise en quarantaine optimale.

Laisser un commentaire

Retour en haut

Ian A.

SecretNews est un média parodique collaboratif libre et indépendant réunissant plusieurs contributeurs. + d’infos
Nous suivre sur Facebook ou sur Twitter
Nous écrire : [email protected]

220 Partages
Partagez219
Tweetez1
Partagez
Enregistrer