Richard Ferrand annonce qu’il présidera l’Assemblée nationale depuis la prison

Mis en examen pour « prise illégale d’intérêts », le président de l’Assemblée nationale a déclaré ne pas avoir l’intention de démissionner, quitte à assurer ses fonctions depuis sa cellule en prison.

Ce mercredi à Lille, Richard Ferrand a été mis en examen pour prise illégale d’intérêts dans l’affaire des Mutuelles de Bretagne. Le président LREM de l’Assemblée nationale entend pourtant rester à son poste et annonce qu’il ne démissionnera pas, quoiqu’il puisse arriver.  Le quatrième personnage de l’État a annoncé dans un communiqué de presse qu’il était “déterminé à poursuivre (sa) mission même depuis la prison”.

La porte-parle du gouvernement, Sibeth Ndiaye, qui dit toujours la vérité sauf quand elle ment, a promis que Richard Ferrand était complètement innocent. “S’il y avait des gens malhonnêtes au pouvoir, ça se saurait” a déclaré Sibeth Ndiaye dans un communiqué. “En plus Richard n’aime pas le homard” a continué la secrétaire d’État magnifiquement endimanchée dans une robe Louis Kebab.

Proposé par Foued A. dans le très select Groupe SecretNews

Retour haut de page
secretnews-logo-2

 

Tout le monde peut proposer un article


Mais peu sont publiés. Si vous avez une idée à proposer, vous pouvez nous rejoindre dans le très select
Groupe SecretNews, et soumettre votre proposition aux autres participants. N’ayez pas peur, personne ne se moquera.

Vous pouvez aussi nous envoyer un e-mail : [email protected] ou utiliser le formulaire ci-dessous.

 

Ancien agent formé par le Mossadao (services de renseignement brésiliens) J’ai tout quitté pour devenir reporter pour Nordpresse, mais après 3 refus et une interdiction d’entrer sur le territoire Belge, me voila chez SecretNews.

SecretNews est un média parodique collaboratif libre et indépendant réunissant plusieurs contributeurs. + d’infos
Nous suivre sur Facebook ou sur Twitter
Nous écrire : [email protected]

secretnews-logo-2

a besoin de vous

pour continuer à vous faire sourire

Les temps sont durs pour la satire et la parodie. Entre la chute des revenus publicitaires liée au Covid-19, les robots-modérateurs sans humour, les algorithmes qui nous pénalisent, les nouvelles lois sur le consentement publicitaire, les honoraires d’avocat à cause des plaintes en justice de célébrités vexées … etc etc … SecretNews ne pourrait pas survivre sans votre aide.
Merci pour votre confiance et votre soutien. ❤️

Vous serez dirigé vers une page Paypal où vous pourrez faire un don du montant de votre choix. Plusieurs moyens de paiement possibles (Visa, Mastercard, etc).

22K Partages
Partagez22K
Tweetez
Partagez
Enregistrer