Accueil » Coronavirus » Réouverture de McDonald’s : des pastilles de chloroquine remplacent les antivomitifs dans les burgers

Réouverture de McDonald’s : des pastilles de chloroquine remplacent les antivomitifs dans les burgers

Le géant américain préfère ne prendre aucun risque avec ses clients et a décidé de traiter tous ses burgers avec des pastilles de chloroquine fabriquées pour l’occasion par le professeur Raoult en personne.

Le petit cercle blanc sous les burgers McDonald’s ne contiennent donc plus les célèbres pastilles anti-vomitives mais des pastilles de chloroquine, pour que les clients puissent manger leurs burgers sans attraper le coronavirus. Une très belle initiative de la part du géant américain réputé dans le monde entier pour son éthique gastronomique.

Toutefois, selon les premières analyses effectuées, la chloroquine serait également mélangée à de l’héroïne afin que les consommateurs tombent accros aux produits du célèbre fast-food. Une démarche moins louable, qui pourrait expliquer les files kilométriques observées devant les McDonalds depuis l’annonce de leur réouverture. Des centaines de voitures faisaient la queue pour passer commande,  comme on peut le voir sur des vidéos diffusées sur les réseaux sociaux.

Selon le professeur Didier Raoult interrogé par France-Infaux, “un burger à la chloroquine offre une protection efficace contre le coronavirus pendant 48h”. McDonald’s envisage d’ailleurs de renommer le Big Mac en Big Raoult, en hommage à celui qui aurait pu sauver le monde entier si le gouvernement l’avait écouté.

secretnews-logo-carre-petit Réouverture de McDonald's : des pastilles de chloroquine remplacent les antivomitifs dans les burgers

SecretNews est un média parodique collaboratif libre et indépendant réunissant plusieurs contributeurs. + d’infos
Nous suivre sur Facebook ou sur Twitter
Nous écrire : [email protected]
Proposer un article dans le Groupe SecretNews

Laisser un commentaire

Retour haut de page
Partagez
Tweetez
Partagez
Enregistrer