Accueil » Actualité » Réchauffement climatique : des surimis sauvages repérés au large de Toulon

Réchauffement climatique : des surimis sauvages repérés au large de Toulon

ANTIBES (06) – Habitués aux températures clémentes de l’océan Indien ou de la mer des Caraïbes, plusieurs bancs de surimis ont été signalés par des pêcheurs à quelques encablures du port de Toulon. C’est la première fois que des individus de cette espèce font leur apparition en Méditerranée. Explications.

« Le Surimi Vulgaris, l’espèce la plus connue et la plus répandue reconnaissable à ses tons orange et blanc fortement contrastés, n’est pas adaptée aux eaux froides de nos latitudes » explique Lucas Billot, océanologue spécialiste des migrations marines – « Cette espèce ne possède pas d’écailles et son gabarit très léger ne lui permet pas d’accumuler de la chaleur ».

le surimi est plus facile à attraper que les autres poissons car il n’a pas de nageoires

L’apparition de surimis sur nos côtes est-elle de mauvaise augure ? Oui et non répondent les spécialistes. Pour Jean Guille, écologiste activiste et président de l’association française pour l’amitié entre les peuples sous-marins (l’AFAEL-PSM), la présence de ces poissons en méditerranée est le signe d’une catastrophe écologique majeure en devenir.

D’après l’ancien chercheur, le surimi pourrait se multiplier et bouleverser l’équilibre de l’écosystème méditerranéen : « Les prédateurs du surimi finissent par s’affaiblir, voire par mourir quand ils ne mangent que ça, car la chair de ce poisson n’est pas nutritive ! Malheureusement le surimi est plus facile à attraper que les autres poissons car il n’a pas de nageoires. Sa trajectoire est extrêmement prévisible puisque c’est celle des courants marins ! ».

Autre son de cloche pour Charles Castagnolle, directeur de la Fédération des Pêcheurs Professionnels du Midi, qui voit dans l’arrivée du surimi sur nos côtes une manne financière capable de sauver des emplois : « La rentabilité de la pêche au surimi est excellente ! C’est un poisson qui se pêche facilement, qui se conserve très bien et qu’il n’est même pas nécessaire de vider.. ni même de calibrer puisqu’ils font tous la même taille » se réjouissait-il lors d’une conférence de presse à l’Office Maritime Toulonnaise.

Article récupéré sur le Daily Beret, journal parodique qui a cessé d’émettre en 2016.
secretnews-logo-carre-petit Réchauffement climatique : des surimis sauvages repérés au large de Toulon

SecretNews est un média parodique collaboratif libre et indépendant réunissant plusieurs contributeurs. + d’infos
Nous suivre sur Facebook ou sur Twitter
Nous écrire : [email protected]
Proposer un article dans le Groupe SecretNews

Laisser un commentaire

Retour haut de page
3K Partages
Tweetez8
Partagez3K
Partagez
Enregistrer