Accueil » Police » Didier Lallement : le professeur en microbiologie devenu préfet de police par hasard

Didier Lallement : le professeur en microbiologie devenu préfet de police par hasard

On connaissait sa grande casquette, mais beaucoup moins son stéthoscope …Le préfet de police de Paris a estimé que les personnes hospitalisées en réanimation étaient celles qui n’avaient pas respecté le confinement. Un avis éclairé et pertinent de la part de ce spécialiste en virologie, devenu préfet de police par hasard.

« Pas besoin d’être sanctionné pour comprendre que ceux qui sont aujourd’hui hospitalisés, qu’on trouve dans les réanimations, sont ceux qui au début du confinement ne l’ont pas respecté. Il y a une corrélation très simple ». Cette petite phrase du préfet de police de Paris Didier Lallement a pris tout le monde de court ce vendredi matin, mais peu sont les gens qui savent que le préfet de politice dispose de toutes les compétences requises pour donner un avis éclairé sur le sujet.

Avant d’entrer à la police, Didier Lallement a été longtemps à la tête des services de microbiologie et virologie aux Hôpitaux Universitaires de la Pitié Salpêtrière. Ce médecin et chercheur de 63 ans, au CV aussi prestigieux que sa réputation policière est controversée, est la personne la mieux placée qui soit pour s’exprimer sur le côté médical du Covid-19.

secretnews-logo-carre-petit Didier Lallement : le professeur en microbiologie devenu préfet de police par hasard

SecretNews est un média parodique collaboratif libre et indépendant réunissant plusieurs contributeurs. + d’infos
Nous suivre sur Facebook ou sur Twitter
Nous écrire : [email protected]
Proposer un article dans le Groupe SecretNews

Laisser un commentaire

Retour haut de page
934 Partages
Tweetez
Partagez934
Partagez
Enregistrer