Contrebande de gel hydroalcoolique frelaté : déjà 14 morts

Plusieurs personnes sont mortes après avoir consommé du gel hydroalcoolique frelaté bon marché.

Face à l’explosion de la demande pendant l’épidémie de coronavirus, le prix du gel hydroalcoolique n’a cessé d’augmenter, poussant certains à réaliser leurs propres gels, parfois frelaté à base de méthanol. Avec des conséquence fâcheuses, parfois mortelles, pour les consommateurs imprudents.

C’est dans le Nord de la France que le gel hydroalcoolique de contrebande a fait le plus de victimes : 14 personnes sont mortes après s’être lavé les mains avec du gel. D’autres régions sont aussi touchées, à Marseille un gel au pastis frelaté a fait 6 morts. En France, c’est plus de 300 personnes qui sont hospitalisées à cause de gel bon marché de mauvaise qualité réalisés dans des laboratoires clandestins.

Proposé par Aymeric P. dans le très select Groupe SecretNews

Retour en haut

SecretNews est un média parodique collaboratif libre et indépendant réunissant plusieurs contributeurs. + d’infos
Nous suivre sur Facebook ou sur Twitter
Proposer un article dans le Groupe SecretNews

2K Partages
Partagez2K
Tweetez
Partagez
Enregistrer