La CIA a-t-elle utilisé des chansons de JUL pour torturer des prisonniers ?

Dans un rapport, une ONG révèle que les tubes du rappeur JUL ont été utilisés pour harceler psychologiquement des détenus. Une pratique répandue dans les services secrets américains.

Projeté contre les murs, plongé dans l’eau glacée, battu… et contraint d’écouter en boucle les chansons du rappeur JUL. Mohamed Abdullazr, un Tanzanien capturé par la CIA, a été torturé avec les chansons de JUL, passés à répétition et mélangés à du Maître Gims. Le cocktail JUL-Guims: rien de tel pour faire craquer un suspect.
L’information a été révélée par Out of the Darkness, le rapport d’une ONG qui défend les droits individuels aux États-Unis. En 2016, un pêcheur tanzanien arrêté en Somalie par les services secrets américains est torturé, physiquement et psychologiquement. “Dans ma paranoïa”, tube de JUL, est passé en boucle par les tortionnaires. Une chanson qu’ils entrecoupent avec du Maître Gims. Un châtiment répandu depuis de longues années pour mettre à bout les détenus: mélanger du Jul avec du Maître Gims.

Ce n’est d’ailleurs pas la première fois qu’un morceau à succès est utilisé pour délier la langue des prisonniers. Sous le régime de Pinochet au Chili, ce sont les morceaux de Dalida et Juio Iglesias qui avaient été utilisés pour sévir, apprenait-on en 2013.

Et quand il s’agit de la musique comme instrument de torture, on ne peut s’empêcher d’évoquer la fameuse descente chez les Sardous par les sosies de Claude François dans une scène coupée du film Podium. Bernard Frédéric et les siens infligent aux sosies de l’interprète d’Être une femme le «supplice du marteau»: enfermer les Sardous dans un hangar pendant douze heures, attachés, en diffusant Si j’avais un marteau de Claude François. Un total de 288 écoutes…

Retour haut de page
secretnews-logo-2

 

Tout le monde peut proposer un article


Mais peu sont publiés. Si vous avez une idée à proposer, vous pouvez nous rejoindre dans le très select
Groupe SecretNews, et soumettre votre proposition aux autres participants. N’ayez pas peur, personne ne se moquera.

Vous pouvez aussi nous envoyer un e-mail : [email protected] ou utiliser le formulaire ci-dessous.

 

SecretNews est un média parodique collaboratif libre et indépendant réunissant plusieurs contributeurs. + d’infos
Nous suivre sur Facebook ou sur Twitter
Nous écrire : [email protected]
Proposer un article dans le Groupe SecretNews

secretnews-logo-2

a besoin de vous

pour continuer à vous faire sourire

Les temps sont durs pour la satire et la parodie. Entre la chute des revenus publicitaires liée au Covid-19, les robots-modérateurs sans humour, les algorithmes qui nous pénalisent, les nouvelles lois sur le consentement publicitaire, les honoraires d’avocat à cause des plaintes en justice de célébrités vexées … etc etc … SecretNews ne pourrait pas survivre sans votre aide.
Merci pour votre confiance et votre soutien. ❤️

Vous serez dirigé vers une page Paypal où vous pourrez faire un don du montant de votre choix. Plusieurs moyens de paiement possibles (Visa, Mastercard, etc).

30 Partages
Partagez30
Tweetez
Partagez
Enregistrer