Accueil » Société » Les buralistes effectueront les dépistages des cancers de la prostate et du sein

Les buralistes effectueront les dépistages des cancers de la prostate et du sein

A partir de la rentrée scolaire, vous pourrez vous rendre chez votre débitant de tabac pour y passer un test de dépistage du cancer du sein ou de la prostate. Une nouvelle mission pour les buralistes, qui s’ajoute à la vente de timbres, de produits bancaires, de tickets de transports, au payement des impôts et au dépôt de plainte.

Vous pouvez déjà y acheter des timbres, des billets de train, récupérer vos colis postaux ou, plus récemment, payer vos impôts ou encore déposer plainte. Vous pourrez même bientôt y subir un dépistage cancer, sans vous rendre à l’hôpital ! Les buralistes se verront bientôt confier ce nouveau service , a annoncé ce mardi le ministre de la Santé, Olivier Véran. Dans une interview à  France-Infaux , le ministre a précisé que l’expérimentation concernera 14 départements au 1 er septembre, avant d’être étendue à l’ensemble du territoire  en janvier 2021.

Autodidactes

Les marchands de tabac, qui se sont formés tout seuls grâce à des tutos en ligne et des clients volontaires, se réjouissent. « Les buralistes sont des acteurs de la vie de quartier, ils connaissent les habitants et les voient au quotidien, ils sont plus facilement abordables qu’un médecin », argue auprès de FranceInfaux Philippe Leduc, le président de la Confédération des buralistes, qui regroupe les quelques 24 000 lieux de vente en France.

Les buralistes , souffrent de la baisse des ventes de tabac, et peinent à se diversifier. Heureusement l’État les aide, en leur confiant la plupart des services publics. La ministre de la santé prévoit également que d’ici 2025 les bureaux de tabacs servent de salles d’attente pour les urgences, afin de désengorger les hôpitaux.

01-1 Les buralistes effectueront les dépistages des cancers de la prostate et du sein

Ancien agent formé par le Mossadao (services de renseignement brésiliens) J’ai tout quitté pour devenir reporter pour Nordpresse, mais après 3 refus et une interdiction d’entrer sur le territoire Belge, me voila chez SecretNews.

SecretNews est un média parodique collaboratif libre et indépendant réunissant plusieurs contributeurs. + d’infos
Nous suivre sur Facebook ou sur Twitter
Nous écrire : [email protected]

Laisser un commentaire

Retour haut de page
3K Partages
Partagez3K
Tweetez111
Partagez
Enregistrer