Bretagne – Elle faisait cuire ses crêpes dans de l’huile d’olive : 3 ans de prison ferme

La jeune femme de 32 ans a été condamnée ce jeudi pour crime contre la gastronomie. “Elle avait pourtant du beurre au frigo” s’est exclamé le procureur lors de son réquisitoire.

Le tribunal correctionnel de Brest a estimé qu’il était criminel de cuire des crêpes avec une autre matière grasse que le beurre de laiterie traditionnel. La jeune femme, condamnée à 3 ans de prison ferme avec une peine de sureté de 19 mois, avait pourtant reçu plusieurs avertissements dont elle n’a pas tenu compte. Le tribunal a voulu faire un exemple en la condamnant lourdement pour “crime contre la gastronomie”.

Le procureur avait requis neuf ans d’emprisonnement et trois ans de suivi sociojudiciaire lors de l’audience du 28 juillet. « C’est une peine juste, à la hauteur de la gravité de ce qui a été commis et du nombre élevé de victimes », a estimé l’avocate des cinq enfants de la criminelle. « Il y a des vies fracassées, des jeunes qui ont sombré dans la drogue, qui reportent leur colère sur eux, qui sont dans une grande souffrance encore aujourd’hui », a-t-elle ajouté.

De son côté, l’avocat de la jeune femme a qualifié la peine de « sévère »« Le tribunal n’a pas assez retenu qu’elle a reconnu son crime, qu’elle a reconnu ses actes et qu’elle a exprimé des regrets sincères », a-t-il affirmé. « Les expertises psychologiques et psychiatriques montrent qu’elle n’avait pas connaissance de la souffrance qu’elle provoquait en remplaçant le beurre par de l’huile d’olive», a ajouté l’avocat.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Retour haut de page

Jeremy L.

SecretNews est un média parodique collaboratif libre et indépendant réunissant plusieurs contributeurs. + d’infos
Nous suivre sur Facebook ou sur Twitter
Nous écrire : [email protected]

secretnews-logo-2

a besoin de vous

pour continuer à vous faire sourire

Les temps sont durs pour la satire et la parodie. Entre la chute des revenus publicitaires liée au Covid-19, les robots-modérateurs sans humour, les algorithmes qui nous pénalisent, les nouvelles lois sur le consentement publicitaire, les honoraires d’avocat à cause des plaintes en justice de célébrités vexées … etc etc … SecretNews ne pourrait pas survivre sans votre aide.
Merci pour votre confiance et votre soutien. ❤️

Vous serez dirigé vers une page Paypal où vous pourrez faire un don du montant de votre choix. Plusieurs moyens de paiement possibles (Visa, Mastercard, etc).

2K Partages
Partagez2K
Tweetez2
Partagez
Enregistrer