Du Arielle Dombasle diffusé dans les rues pour forcer les gens a rentrer chez eux

Plusieurs associations et ONG s’apprêtent à saisir la Cour européenne des droits de l’homme pour demander l’arrêt de cette nouvelle arme auditive qui s’apparente selon eux à de la torture.

De nombreux Français ne respectent pas le couvre-feu imposé par les autorités. Les forces de l’ordre sont débordées et ne parviennent plus à surveiller tous citoyens qui sortent sans autorisation (ou qui n’aèrent pas leur domicile trois fois par jour). Pour leur venir en aide, le ministre de l’Intérieur Gérald Darmanin a autorisé les préfets à diffuser des chants de Arielle Dombasle dans les rues. « Et si ça ne suffit pas, on diffusera du Carla Bruni » a prévenu le ministre au micro de France-Infaux.

Une mesure forte, mais efficace. Très peu d’oreilles sont capables de résister à la voix perçante de Arielle Dombasle. Même le coronavirus n’y survivrait pas. Néanmoins, plusieurs associations et ONG demandent l’arrêt de cette nouvelle arme auditive qui s’apparente selon eux à de la torture, et envisagent de porter plainte auprès de la cour européenne des droits de l’homme.

L’année passée, le ministre de l’Intérieur avait déjà fait appel à Arielle Dombasle pour disperser les Gilets Jaunes.

 

Laisser un commentaire

Retour en haut

Ancien agent formé par le Mossadao (services de renseignement brésiliens) J’ai tout quitté pour devenir reporter pour Nordpresse, mais après 3 refus et une interdiction d’entrer sur le territoire Belge, me voila chez SecretNews.

SecretNews est un média parodique collaboratif libre et indépendant réunissant plusieurs contributeurs. + d’infos
Nous suivre sur Facebook ou sur Twitter
Nous écrire : [email protected]

139K Partages
Partagez139K
Tweetez6
Partagez
Enregistrer5