Des “arbres à chats” qui ne produisent aucun chat : un magasin condamné pour abus de confiance

Un commerçant parisien a été condamné à une amende de 100 000€ pour abus de confiance. Le magasin spécialisé en accessoires et jouets pour animaux de compagnie vendait des “arbres à chats” qui ne produisaient aucun chat, pas même des fleurs.

C’est Bernard M., un client, qui a dénoncé la supercherie. Après plusieurs mois passés à arroser minutieusement son arbre a chat, l’homme de 44 ans se rend compte que rien ne pousse. Pensant qu’il n’a pas la main verte, il rachète un nouvel arbre à chat et réitère l’expérience : toujours rien ! Pas le moindre petit bourgeon de chat. “Même pas une fleur” se plaint Bernard au micro de FranceInfaux.

Un arbre à chatte indispensable, mais indiqué nulle part


Le client mécontent a donc déposé donc une plainte auprès du tribunal de commerce et l’affaire est sortie au grand jour. Les avocats de l’animalier ont tenté d’expliquer que pour avoir des chatons, il fallait surtout un arbre à chatte, en plus de l’arbre à chat. Mais cette précision n’étant indiquée nulle part sur l’emballage ou la notice d’utilisation, le tribunal n’a pas retenu cet argument et le commerçant malhonnête a été condamné à 100 000 euros d’amende. 

Proposé par Jeff G. dans le très select Groupe SecretNews

Retour haut de page
secretnews-logo-2

 

Tout le monde peut proposer un article


Mais peu sont publiés. Si vous avez une idée à proposer, vous pouvez nous rejoindre dans le très select
Groupe SecretNews, et soumettre votre proposition aux autres participants. N’ayez pas peur, personne ne se moquera.

Vous pouvez aussi nous envoyer un e-mail : [email protected] ou utiliser le formulaire ci-dessous.

 

SecretNews est un média parodique collaboratif libre et indépendant réunissant plusieurs contributeurs. + d’infos
Nous suivre sur Facebook ou sur Twitter
Nous écrire : [email protected]
Proposer un article dans le Groupe SecretNews

secretnews-logo-2

a besoin de vous

pour continuer à vous faire sourire

Les temps sont durs pour la satire et la parodie. Entre la chute des revenus publicitaires liée au Covid-19, les robots-modérateurs sans humour, les algorithmes qui nous pénalisent, les nouvelles lois sur le consentement publicitaire, les honoraires d’avocat à cause des plaintes en justice de célébrités vexées … etc etc … SecretNews ne pourrait pas survivre sans votre aide.
Merci pour votre confiance et votre soutien. ❤️

Vous serez dirigé vers une page Paypal où vous pourrez faire un don du montant de votre choix. Plusieurs moyens de paiement possibles (Visa, Mastercard, etc).

4K Partages
Partagez4K
Tweetez
Partagez
Enregistrer