Rouen : Rokhaya Diallo s’insurge que la fumée noire inquiète plus que si elle était blanche

Rouen : Rokhaya Diallo s'insurge que la fumée noire inquiète plus que si elle était blanche

La journaliste et militante anti-raciste Rokhaya Diallo interpelle l’opinion publique à propos de la mauvaise réputation de la fumée noire.

Si l’incendie de l’usine Lubrizol avait dégagé une fumée blanche, personne ne s’inquiéterait” affirme la jeune femme au micro de France-Infaux. Figure de proue du militantisme antiraciste et afro-féministe en France, Rokhaya Diallo voit dans la crainte de la fumée noire une forme de racisme structurel. Selon la journaliste, il n’y a aucune raison de prêter à la fumée noire des risques plus importants que ceux de la fumée blanche. 

Si la fumée cancérigène dégagée par le tabac était noire, personne ne fumerait” affirme Rokhaya Diallo. “Mais elle est blanche, donc les fumeurs ne s’inquiètent pas.”. La militante qui avait déjà dénoncé le racisme spatial à propos des trous noirs qui ne sont jamais blancs, et le racisme sexuel à propos du sperme des noirs qui est toujours blanc, mène un nouveau combat pour réhabiliter la fumée noire, qui a une injuste mauvaise réputation selon elle.

La militante propose que les usines soient obligées de teindre leur fumée dans une couleur neutre. “Pourquoi pas en bleu ? Ou en vert ? c’est joli le vert“.

secretnews-logo-carre-petit Rouen : Rokhaya Diallo s'insurge que la fumée noire inquiète plus que si elle était blanche

SecretNews est un média parodique collaboratif libre et indépendant réunissant plusieurs contributeurs. + d’infos
Nous suivre sur Facebook ou sur Twitter
Nous écrire : [email protected]
Proposer un article dans le Groupe SecretNews

Réagissez à cet article, les commentaires sont sous les publicités

▼▼▼


Ajouter un Commentaire