Invasion de la Zone 51 : les extraterrestres évacués par l’armée américaine

Invasion de la Zone 51 : les extraterrestres évacués par l'armée américaine

En réponse aux menaces d’invasion de la célèbre Area 51, les autorités américaines ont décidé de faire évacuer tous les extraterrestres qui y sont logés depuis 1947.

A cause du groupe Facebook pour « prendre d’assaut la zone 51 », la base secrète américaine a déménagé vers un nouvel endroit gardé secret. L’ensemble du personnel militaire et des extraterrestres ont été déplacés dans la nuit de jeudi à vendredi. L’invasion de la zone 51 n’était au départ qu’une simple blague, mais face à l’ampleur du phénomène la plaisanterie est prise très au sérieux par le gouvernement américain. 

Naruto Run

Selon le général Mc Arthur, du 53è régiment de l’US Space Force, les soldats américains ne sont pas suffisamment nombreux sur place pour défendre la base contre 1,5 million de personnes en train de « courir comme Naruto ». L’armée américaine qui a pourtant prévu tous les scénarios d’attaque possible, du nucléaire russe au bactério-chimique terroriste, avoue son incapacité à gérer une invasion civile aussi massive … “Le Naruto Run est interdit pas la convention de Genève” rappelle le général Mc Arthur.

Afin de protéger les extraterrestres, dont certains sont très vieux et ont la santé fragile, il a été décidé de les évacuer et de les reloger dans une nouvelle base militaire top-secrète. Au total, ce sont plusieurs centaines d’organismes inconnus sur terre qui ont été déplacés dans la plus grande discrétion.

Il se pourrait donc que les envahisseurs de la Zone 51 soient déçus en découvrant une base vide lorsqu’ils s’y rendront le 20 septembre … 

secretnews-logo-carre-petit Invasion de la Zone 51 : les extraterrestres évacués par l'armée américaine

SecretNews est un média parodique collaboratif libre et indépendant réunissant plusieurs contributeurs. + d’infos
Nous suivre sur Facebook ou sur Twitter
Nous écrire : [email protected]
Proposer un article dans le Groupe SecretNews

Réagissez à cet article, les commentaires sont sous les publicités

▼▼▼


Ajouter un Commentaire