Il s’introduit un compteur Linky dans le rectum pour protester contre le prix de l’électricité

Il s'introduit un compteur Linky dans le rectum pour protester contre le prix de l'électricité

Un homme a été admis aux urgences avec un compteur Linky inséré profondément dans la cavité anale. Il voulait protester contre la nouvelle augmentation de 5,9% du tarif réglementé de l’électricité.

Roubaix– Christophe Charmidon, un enseignant de 52 ans a été opéré en urgence après s’être présenté à l’accueil de l’hôpital Victor Provo  dans un piteux état.  Avant de s’évanouir, l’homme qui portait un Gilet Jaune a eu le temps d’expliquer à une infirmière qu’il s’était inséré un compteur Linky dans le rectum pour protester contre l’augmentation du prix de l’électricité.

“EDF nous enc*le tous !”

Ce sont ses mots. “EDF nous enc*le tous ! ils veulent me bai*er ? et bien voilà c’est fait ! Plein le cul de leur Linky” ce sont exactement les derniers mots que Christophe Charmidon a prononcé avant de perdre connaissance devant le personnel soignant sidéré. Sur la table d’opération, les médecins ont passé quatre heures à extraire l’appareil jaune enfui dans les entrailles du contestataire inconscient. Ses jours ne sont pas en danger mais il devra probablement passer à nouveau sur le billard pour de la chirurgie réparatrice, et devra porter des couches jusqu’à la fin de ses jours. “Les dégâts internes et externes sont considérables” explique le docteur Jacques Souron, le chirurgien qui a opéré l’enseignant.

Christophe Charmidon ne s’est toujours pas réveillé et a été plongé dans un comas artificiel, sa femme et ses enfants préfèrent attendre un peu avant de le réveiller. “Ce n’est pas qu’on ait honte, mais c’est mieux qu’il se fasse oublier quelques jours” nous explique madame Charmidon à voix basse.

Proposé par Ben dans le très select Groupe SecretNews

 

 

secretnews-logo-carre-petit Il s'introduit un compteur Linky dans le rectum pour protester contre le prix de l'électricité

SecretNews est un média parodique collaboratif libre et indépendant réunissant plusieurs contributeurs. + d’infos
Nous suivre sur Facebook ou sur Twitter
Nous écrire : [email protected]
Proposer un article dans le Groupe SecretNews

Réagissez à cet article, les commentaires sont sous les publicités

▼▼▼


Ajouter un Commentaire