Les non-fumeurs reçoivent 6 jours de congés supplémentaires pour compenser les pauses clope de leurs collègues

Les non-fumeurs reçoivent 6 jours de congés supplémentaires pour compenser les pauses clope de leurs collègues

Le syndicat des non-fumeurs (SNF) dénonce de plus en plus les privilèges des employés adeptes de la « pause cigarette » à tel point qu’une loi vient d’être votée enfin leur rendre justice…

Depuis que l’interdiction de fumer sur son lieu de travail est entrée en vigueur en France (2006), l’employé/l’ouvrier fumeur concerné doit obligatoirement sortir de l’enceinte de l’entreprise pour se consacrer à son addiction.

Rien n’est imposé à l’employeur mais…

En effet, si l’employeur n’est pas contraint de lui offrir un espace dédié sur le site ni de lui octroyer cette « pause cigarette » gratuite, une tolérance tacite est souvent observée pour ce second cas de figure, à condition que le fumeur n’en abuse pas pour déserter les lieux. Or, l’activité peut prendre un certain temps, chaque jour, surtout si l’on travaille au 29e étage d’un gratte-ciel.

« Injustice » dénoncée

Cette « injustice » a inspiré le syndicat des non-fumeurs. Pour obtenir gain de cause, il a sollicité le ministère du travail et dénoncé l’écart d’heures prestées sur une année, entre le fumeur aux pauses multiples et le non-fumeur. Convaincue, la ministre Muriel Pénicaud a répondu favorablement à sa demande et offert six jours de congés annuels supplémentaires aux non-fumeurs de toute la France.

Durée annuelle d’une pause cigarette

La ministre du travail a justifié sa décision après avoir mesuré la durée moyenne d’une « pause cigarette » et calculé son impact sur une année de travail. Elle espère également que la mesure encouragera les employés à arrêter de fumer. Pendant les heures de bureau, du moins…

Rejoignez-nous sur Facebook et restez informé de l'actualité, la vraie , celle que les autres vous cachent ! Merci de soutenir un média libre indépendant.

COMMENTAIRES

Donnez votre avis, chaque opinion compte !

 

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez du contenu exclusif !

Posted in

Constantin

Après des études de journalisme et une carrière dans les plus grands quotidiens, j'ai décidé de me lancer dans le journalisme d'investigation. Les médias nous manipulent et nous mentent. Il était temps que quelqu'un dise tout haut ce que peu de gens savent tout bas !

Comments are closed, but trackbacks and pingbacks are open.