Football : des féministes dénoncent l’absence de parité homme-femme au sein de l’équipe de France

Football : des féministes dénoncent l'absence de parité homme-femme au sein de l'équipe de France

Alors que le sélectionneur Didier Deschamps a dévoilé le 12 mai dernier les noms des 23 Bleus qui représenteront la France en Russie, tous ne sont pas ravis de la sélection. C’est le cas d’Angèle-Elisabeth de la Pouilladière, écrivain et essayiste féministe. Elle dénonce le fait qu’aucune femme n’ait été sélectionnée dans l’équipe.

« La diversité des Français est magnifiquement reprise dans le choix de l’entraîneur. Mais par contre, aucune femme, alors que nous sommes en 2018, au 21ème siècle… » se plaint la féministe. Il est vrai que le nombre de femmes députées à siéger au Palais Bourbon n’est que de 38,8%. Alors, pour un sport aussi machiste que le football, il n’est pas étonnant qu’elles aient été volontairement oubliées.

« Ce serait formidable que 12 joueuses soient sélectionnées dans l’équipe de France pour le prochain Mondial de football en 2022. Ce serait tout un symbole : plus de 50% de femmes. Et comme le pays organisateur sera le Qatar, ce serait tout un symbole pour le droit des femmes. » Il est certain que les propos d’A.E. de la Pouilladière vont en faire bondir plus d’un, gâchant ainsi quelque peut l’ambiance joyeuse du début de cette formidable compétition sportive. Mais c’est le prix à payer pour faire changer dès aujourd’hui les mentalités en France.

Un article proposé par Benjamin Abouche

Rejoignez-nous sur Facebook et restez informé de l'actualité, la vraie , celle que les autres vous cachent ! Merci de soutenir un média libre indépendant.

COMMENTAIRES

Donnez votre avis, chaque opinion compte !

 

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez du contenu exclusif !