Chasses présidentielles : Emmanuel Macron souhaite des chômeurs pour remplacer le gibier

Chasses présidentielles : Emmanuel Macron souhaite des chômeurs pour remplacer le gibier

Le prédisent de la République a annoncé son désir de rétablir la tradition des « chasses présidentielles » avec toutefois une nouveauté : des chômeurs remplaceront le gibier traditionnellement chassé. Les chasses à courre constituent selon lui un « instrument d’attractivité » pour le pays.

Après la splendeur de Chambord, le lustre de Versailles, bientôt des chômeurs pour remplacer les sangliers et les cerfs lors des chasses présidentielles ? C’est en tout cas le souhait d’Emmanuel Macron qui a annoncé son désir de restaurer cette tradition.

Dès sa campagne, le candidat expliquait que cette pratique, tombée en désuétude sous le mandat de Jacques Chirac en 1995, constituait « un instrument d’attractivité » pour le pays, vis-à-vis d’investisseurs et de personnalités politiques étrangères. « C’est quelque chose qui fascine à l’étranger, ça représente la culture française, c’est un point d’ancrage », développait-il.

En remplaçant les cerfs et les sangliers par des chômeurs, le président de la république fait un pas en faveur de la cause animale et des défenseurs des droits animaux, tout en poursuivant sa ligne dure de chasse aux chômeurs inactifs. Une idée applaudie par le MEDEF.

COMMENTAIRES

Donnez votre avis, chaque opinion compte !

 

Rejoignez-nous sur Facebook et restez informé de l'actualité, la vraie , celle que les autres vous cachent ! Merci de soutenir un média libre indépendant.

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez du contenu exclusif !

Posted in

Constantin

Après des études de journalisme et une carrière dans les plus grands quotidiens, j'ai décidé de me lancer dans le journalisme d'investigation. Les médias nous manipulent et nous mentent. Il était temps que quelqu'un dise tout haut ce que peu de gens savent tout bas !

Comments are closed, but trackbacks and pingbacks are open.