L’américain Bayer/Monsanto veut racheter le groupe laitier Lactalis

Le numéro un mondial des semences et des OGM, l’américain Monsanto, dernièrement acquis par Bayer, a annoncé vendredi vouloir racheter le groupe laitier Lactalis pour 12,6 milliards d’euros.

Sa proposition a été validée par le conseil d’administration de Lactalis, le groupe américain parle d’une discussion « au bénéfice de toutes les parties prenantes ».

Lactalis a précisé dans un communiqué que son conseil d’administration « a conclu que la proposition honorait Lactalis et ses fortes perspectives de croissance continue grâce à ses produits laitier de qualité ».

L’offre, soumise le 8 janvier mais qui vient d’être rendue publique, portait sur l’acquisition de Lactalis pour un montant de 28 euros par action en numéraire.

Les paiements supplémentaires devaient se faire par la mise en place de certificats de valeur conditionnelle (Contingent Value Right, CVR) d’un montant maximum 2,5 euros par action, portant l’offre à 30,5 euros par action.

« La vente proposée combinerait l’expertise réglementaire, scientifique et commerciale de Monsanto avec les solides connaissances laitières de Lactalis », a indiqué le géant américain.

Il lui permettrait aussi de commercialiser du lait transgénique, une nouvelle génération de produits laitiers pour enfants, riches en protéines.

COMMENTAIRES

Donnez votre avis, chaque opinion compte !

Rejoignez-nous sur Facebook et restez informé de l'actualité, la vraie , celle que les autres vous cachent ! Merci de soutenir un média libre indépendant.