Patriote et végane de souche, Louise ne mange aucune viande d’origine française

 Concocter des petits plats sans la moindre trace de viande d’origine française ? Une patriote nous persuade que manger des animaux français, c’est le mal…

« Tartare, steak saignant, entrecôte… Voilà ce que mange un patriote, un vrai. » Ça, c’était avant Louise, une patriote convertie au véganisme de souche. Un véganisme patriotique qui interdit la consommation de viande franco-française-de-souche.

« Je suis végane-de-souche depuis 3 ans, pour des raisons patriotiques principalement. On étiquette souvent les patriotes comme des carnivores. Mais c’est faux ! Un tas de français très à droite sont végans : Franck De Lapersonne par exemple. »

Louise mange encore de la viande, mais uniquement de la viande étrangère : « Je suis contre la souffrance des animaux français, mais les animaux étrangers ce n’est pas mon problème », confie la jeune femme. « A cause de toute cette carne étrangère qui inonde les grandes surfaces, il y a de moins en moins de viande-de-souche franco-française » déplore Louise qui tente par tous les moyens de préserver la viande nationale en ne la consommant simplement pas.

« Manger de la viande française, c’est un peu du cannibalisme » explique Louise qui invite tous les patriotes à devenir végans-de-souche, afin de libérer ensemble la viande française !



Donnez votre avis, chaque opinion compte !

Rejoignez-nous sur Facebook
et restez informé de l'actualité, la vraie , celle que les autres vous cachent ! Merci de soutenir un média libre indépendant.

Vous pouvez également vous inscrire à notre Newsletter et recevoir chaque semaine  du contenu exclusif vérifié par un huissier assermenté.


SONDAGE DU MOIS :