Franck de Lapersonne : « Grâce au Front National je suis enfin quelqu’un »

Franck de Lapersonne : "Grâce au Front National je suis enfin quelqu'un"

Jusqu’ici très peu connu pour sa médiocre carrière au cinéma, l’acteur Franck de Lapersonne découvre enfin la gloire tant attendue grâce à son engagement politique au Front National.

Habitué des seconds (voire troisièmes) rôles au cinéma, Franck de Lapersonne est apparu dans quelques longs métrages à succès (« Péril en la demeure », « Une affaire de femmes », « Le Zèbre », « Lucie Aubrac », « Une époque formidable », « Marquise », « Palais Royal », « Le Crocodile du Botswanga », …). A la télévision, son nom a été inscrit au générique d’une cinquantaine de téléfilms. Au début des années 80, il s’était également fait remarquer en tant que présentateur de l’émission pour enfants « Vitamine ». Enfin, outre l’érotique « Sexy Zap », il était l’un des personnages les plus récurrents de « Palace », la série humoristique de Jean-Michel Ribes.

Franck de Lapersonne ne nie pas être un acteur raté et un politicien opportuniste : « J’ai raté ma carrière d’acteur, maintenant j’aspire à devenir célèbre grâce à la politique » prévient l’acteur.

Celui qui se définit comme « un homme de gauche qui n’a jamais voté FN », n’a pourtant pas eu besoin de se faire prier pour rallier la cause du Front. « Je vais là où on veut bien de moi », explique de Lapersonne. « Grâce au Front National moi qui n’était Personne je suis devenu Quelqu’un » ajoute l’acteur jovial …

Rejoignez-nous sur Facebook et restez informé de l'actualité, la vraie , celle que les autres vous cachent ! Merci de soutenir un média libre indépendant.

COMMENTAIRES

Donnez votre avis, chaque opinion compte !

 

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez du contenu exclusif !

Posted in

Constantin

Après des études de journalisme et une carrière dans les plus grands quotidiens, j'ai décidé de me lancer dans le journalisme d'investigation. Les médias nous manipulent et nous mentent. Il était temps que quelqu'un dise tout haut ce que peu de gens savent tout bas !

Comments are closed, but trackbacks and pingbacks are open.