Ses parents lui prennent la température par voie rectale : il les accuse de viol 20 ans plus tard

Laurent Genilloux, un homme d’une vingtaine d’année, accuse ses parents de l’avoir violé à plusieurs reprises pendant ses primes années d’enfance. Il exige justice et réparation devant la cours d’assise de Lille. En effet, les géniteurs du jeune homme (qui ont comparus libres) lui auraient à plusieurs reprises placé un thermomètre dans l’anus afin de pratiquer des prises de température par voie rectale lorsque leur fils était malade ou faisait de la fièvre.

« L’intromission d’un objet dans un sexe ou dans un anus, c’est un viol.« 

(Eric Dupond-Moretti, avocat du jeune Théo, interpellé violemment à Aulnay-sous-Bois il y a une semaine et toujours hospitalisé).

L’affaire peut faire sourire, pourtant il se pourrait que monsieur Genilloux gagne ce procès malgré son incongruité. Les violences dont il prétend avoir été victime rentrent bien dans la définition légalement admise du viol, soit : ‘toute introduction d’un corps étranger par voie anale ou sexuelle’. Ses parents risquent jusqu’à 10 ans de réclusion à perpétuité assortis d’une peine de sureté de 38 ans et 14 mois.

 



Donnez votre avis, chaque opinion compte !

Rejoignez-nous sur Facebook
et restez informé de l'actualité, la vraie , celle que les autres vous cachent ! Merci de soutenir un média libre indépendant.

Vous pouvez également vous inscrire à notre Newsletter et recevoir chaque semaine  du contenu exclusif vérifié par un huissier assermenté.


SONDAGE DU MOIS :