Le président turc Recep Erdogan assoit encore plus son pouvoir en imposant 10 nouvelles lois !

Le président turc Recep Erdogan assoit encore plus son pouvoir en imposant 10 nouvelles lois !

Après avoir censuré des journaux nationaux, arrêté des rédacteurs, organisé une purge de 10 000 fonctionnaires et soumis le rétablissement de la peine de mort, Recep Tayyip Erdogan, le président turc, passe à la vitesse supérieur et vient d’édicter 10 lois surprenantes, qui rentreront en vigueur dès lundi prochain.

Secretnews a pu se procurer les textes officiels et vous les décrit ci-dessous. A compter de lundi :

1- Tous les écoliers devront s’incliner devant le portrait du président au début et à la fin de chaque classe.

2- Tout nouveau site internet, avant d’être crée, devra être avalisé par un bureau gouvernemental spécialement crée à l’occasion.

3- Les sites d’information couvrant l’actualité du conflit kurde seront désormais bannis.

4- Les vendeurs de kebab devront distribuer une photo du président à chaque client sortant de leur établissement. Des contrôles seront organisés par la police, et tout client sans photo devra payer une amende équivalente à 58 EUR.

5- Toute personne insultant le président, en privée ou en publique, est susceptible d’une peine de 2 ans d’emprisonnement. Si la famille protège le contrevenant, elle risque une peine équivalente.

6- Pour inciter la population à dénoncer ses concitoyens, toute personne dénonçant quelqu’un ayant insulté le président recevra une somme équivalente à 250 EUR s’il y a arrestation.

7- Toutes les communications téléphoniques devront être enregistrées par les opérateurs du pays et seront données au gouvernement sur simple demande d’un ministre ou du président.

8- Le 24 avril devient « Jour présidentiel ». Cette journée sera fériée et le drapeau turc devra obligatoirement être accroché à la fenêtre de chaque maison sous peine d’une amende de 250 EUR.

9- Le prénom « Recep » ne pourra plus être délivré par les autorités communales en cas de naissance.

10- Human Rights Watch et Reporters sans Frontières sont relégués au statut de “Organisation ludique » (au même titre que le Club National de Scrabble).

La population a accueilli avec enthousiasme ces nouveaux décrets (selon les journaux d’état).

 

 

Rejoignez-nous sur Facebook et restez informé de l'actualité, la vraie , celle que les autres vous cachent ! Merci de soutenir un média libre indépendant.

COMMENTAIRES

Donnez votre avis, chaque opinion compte !

 

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez du contenu exclusif !

Posted in

Constantin

Après des études de journalisme et une carrière dans les plus grands quotidiens, j'ai décidé de me lancer dans le journalisme d'investigation. Les médias nous manipulent et nous mentent. Il était temps que quelqu'un dise tout haut ce que peu de gens savent tout bas !

Comments are closed, but trackbacks and pingbacks are open.