Sarkozy sur le réchauffement climatique : « Il faut injecter des contraceptifs dans l’aide alimentaire pour l’Afrique »

Nouvelle polémique pour Nicolas Sarkozy à vingt jours du premier tour des primaires pour la droite. Suite à son entretien chez Jean-Jacques Bourdin sur RMC, où il a déclaré que l’Afrique était la cause principale du réchauffement climatique, l’ancien Président de la République a décidé de passer de la parole aux actes et s’attaque de front à la surpopulation du Continent Noir.

Un mauvais canular, en cette veille d’Halloween, nous direz-vous ? C’est ce qu’on a cru au début …jusqu’à ce qu’on obtienne une information d’un bénévole d’une ONG : profitant de ses contacts avec Bernard Kouchner, son ancien Ministre des affaires étrangères (qui, en 1970, créa Médecin Sans Frontières), Sarkozy a réendossé son pseudo de « Paul Bismuth »  et essaye de convaincre les associations humanitaires de ses propos afin de les rendre plus crédible. Il aurait même déclaré à la Croix-Rouge qu’il fallait « injecter des contraceptifs dans l’aide alimentaire envoyée en Afrique » afin de faire chuter le taux de natalité !

« Au début, nous pensions qu’il s’agissait d’un plaisantin. Mais quand Carla Bruni a commencé à entonner son nouveau tube, on a bien du se rendre à l’évidence : Nicolas Sarkozy était bien au bout du fil » continue ce bénévole.

Vu qu’aucune ONG n’a répondu favorablement à son appel, le futur perdant des primaires (sondage IPSOS) est sur le point de se lancer dans un nouveau combat pour lutter contre le réchauffement climatique : comme les pets de vaches sont responsables des plus grosses émissions de méthane, il cherche à imposer aux fermiers de mettre un filtre sur le derrière de tous les bovins.

SecretNews suit l’affaire de près et se délecte d’avance de lire le projet de loi.


Donnez votre avis, chaque opinion compte !

Rejoignez-nous sur Facebook
et restez informé de l'actualité, la vraie , celle que les autres vous cachent ! Merci de soutenir un média libre indépendant.

Vous pouvez également vous inscrire à notre Newsletter et recevoir chaque semaine  du contenu exclusif vérifié par un huissier assermenté.


SONDAGE DU MOIS :