Bayer-Monsanto racheté par l’Etat Islamique : Un vent de panique écologique

On le sait depuis quelques jours : le groupe allemand Bayer à mis 55 millions d’euros sur la table pour racheter Monsanto. Ainsi le spécialiste des génocides apicoles s’associe au géant de l’agrochimie décriée. Un collectif de juristes et d’ONG a même lancé, fin 2015, un tribunal international pour  :«juger les crimes imputés à la multinationale américaine dans le domaine environnemental et sanitaire et contribuer à la reconnaissance du crime d’écocide dans le droit international». Pleurs et grincements de dents chez les écologistes (et a peu près tous les gens sensés) suite à ce rachat polémique. Tout ça n’est déjà pas fort réjouissant …

Mais c’était sans compter sur l’état Islamique qui a décidé de se mêler à la partie en investissant ses économies dans le rachat du nouveau groupe Bayer- Monsanto, dans le but non-avoué d’élargir sa panoplie d’armes chimiques et bactériologiques. Cette acquisition donnerait à l’état terroriste un quasi monopole dans l’industrie agrochimique, ce qui serait une catastrophe pour les pays du monde entier. On parle d’une somme de 256 millions de dollars promise par Daesh aux actionnaires.

L’avenir s’annonce sombre … Mais une bonne nouvelle tout de même : aucun licenciement n’est prévu !

 



Donnez votre avis, chaque opinion compte !

Rejoignez-nous sur Facebook
et restez informé de l'actualité, la vraie , celle que les autres vous cachent ! Merci de soutenir un média libre indépendant.

Vous pouvez également vous inscrire à notre Newsletter et recevoir chaque semaine  du contenu exclusif vérifié par un huissier assermenté.


SONDAGE DU MOIS :