« Ils vendent votre vie privée aux enchères », cet ancien employé de Google témoigne des dessous cachés d’un scandale

Google espionne tout le monde, c’est avéré, on le sait. Si vous avez un compte Google, cliquez ici, ça vous donnera une idée du nombre d’informations collectées à votre insu (profitez en pour décocher toutes les petites cases). Mais ce que cet ancien employé nous a révélé concernant la multinationale Google dépasse tout ce que nous savions déjà. Ces révélations et ce témoignage font froids dans le dos … Comme toujours nous pouvons attester de la véracité des propos et des allégations tenus. Chaque source a été vérifiée.

— Témoignage Exclusif pour SecretNews —

 

« Tous les mardis c’est la fameuse braderie ! Les chefs d’entreprises et les services de renseignements du monde entier viennent acheter aux enchères vos métadonnées et votre intimité. »

 

Dès que j’ai commencé à travailler pour Google, mon chef de service m’a directement mis dans la confidence : Ici on espionne tout le monde et on se marre bien ! Fais toi plaisir, m’a-t-il dit. Tu veux pas savoir ce que ta gonzesse fait en ce moment ? Il te suffit de te connecter à sa webcam, simplement. Fais ce que tu veux, mais ne raconte rien à l’extérieur d’ici, c’est notre petit secret entre amis ! Le ton était jovial mais le regard menaçant.

Très vite je me suis aperçu que ce n’était pas une plaisanterie : toutes les données confidentielles que les utilisateurs confient sans le savoir à leur ordinateur ou à leur téléphone se retrouvent stockées ici, accessibles à n’importe qui sur des serveurs minables qui ont plus de 15 ans, mal protégés, sans chiffrement, naviguant en clair sur le réseau à la merci de n’importe quelle personne mal intentionnée. C’est effarant.

 

« Imaginez ce qui serait arrivé si la CIA avait laisser fuiter des photos de Martin Luther King entrain de se masturber devant sa télé, aurait-il connu le même destin ? »

 

Tous les mardis c’est la fameuse braderie ! Les chefs d’entreprises et les services de renseignements du monde entier viennent acheter à la criée vos métadonnées et votre intimité. Une véritable vente aux enchère de la vie privée. L’Etat Islamique y a déjà dépensé des millions via leurs intermédiaires qataris.Tout le monde le sait. C’est un scandale sans précédent… Je ne pouvais plus me taire, des vies humaines sont en jeu.

Mon boulot consistait à trier les utilisateurs de Google selon leurs fantasmes sexuels et et à noter toutes leurs petites perversions. Je créais des dossiers dans lequel je glissais des captures d’écran des sites pornos visités, et parfois des captures d’écran des images webcam de ces gens entrain de s’adonner à des plaisirs solitaires. Tout est archivé, et revendu ensuite a des gens peu scrupuleux.  Dans quel but ? Simplement avoir un moyen de pression sur les gens trop bavards ou trop dérangeants : Imaginez ce qui serait arrivé si la CIA avait laisser fuiter des photos de Martin Luther King entrain de se masturber devant sa télé, aurait-il connu le même destin ? Je ne crois pas …

(NDLR : La NSA a déjà utilisé ces données pornographiques afin de discréditer certains imams intégristes : cfr cet article ).

Un jour lors d’une de ces braderies du mardi, j’ai vu Salah Abdeslam acheter la liste de tous les gens qui seraient présents au Bataclan, grâce aux données Google collectées via les publicités sur les billetteries en ligne. C’est là que j’ai décidé devenir un lanceur d’alerte et de prévenir le monde, je ne pouvais plus vivre avec ce poids sur ma conscience. Partagez cet article pour que le monde connaisse la vérité !


Donnez votre avis, chaque opinion compte !

Rejoignez-nous sur Facebook
et restez informé de l'actualité, la vraie , celle que les autres vous cachent ! Merci de soutenir un média libre indépendant.

Vous pouvez également vous inscrire à notre Newsletter et recevoir chaque semaine  du contenu exclusif vérifié par un huissier assermenté.


SONDAGE DU MOIS :