Société

Commerce équitable et sachets consignés : premier trafic de drogue éthique à Trappes

Des consommateurs de plus en plus responsables et au fait des problèmes environnementaux oblige les entreprises à revoir leurs stratégies commerciales. Il suffit de voir les publicités pour s’en rendre compte. Les annonceurs communiquent énormément sur leurs efforts consentis en matière d’environnement : Packaging plus écologique voire biodégradable, abandon de l’huile de palme et réduction des déchets ne sont que quelques exemples illustrant cette grande marche vers une meilleure éthique. Mis à part certains grands groupes pétroliers cupides et autres géants de l’agroalimentaire lobbyistes, tous les secteurs de l’économie sont touchés par cette prise de conscience écoresponsable, même parfois dans les domaines les plus inattendus. C’est le cas à Trappes, où nos confrères de France Infaux ont signalé ce matin la mise en place d’un commerce pour le moins insolite . Quelques truands viennent de créer dans la ville des Yvelines le premier trafic de stupéfiants éthique au monde.

Les dealers locaux proposent de la drogue uniquement issue du commerce équitable, qui assure aux paysans colombiens un revenu décent pour leurs productions. Tous les intermédiaires qui assurent l’extraction et le raffinage de ce stupéfiant.

Si le produit est toujours vendu dans des sachets en plastique nocifs pour l’environnement, ceux-ci sont maintenant consignés et peuvent être utilisés plusieurs fois, contrairement aux emballages à usage unique habituels.

Toujours dans un souci d’éthique, les dealer refusent de vendre leur marchandises aux mineurs non accompagnés d’un adulte. Le contrôle de l’age des potentiels acheteurs devient également systématique.

Mais c’est dans le domaine du transport des marchandises que les responsables de ce nouveau trafic se sont montrés les plus innovants : pour réduire considérablement le bilan carbone, les paquets de coke sont directement jetés à la mer, et arrivent à destination au gré des courants marins. Une carte des marées suffit à l’importateur pour récupérer sa commande sur la plage, comme nous l’avons constaté dernièrement sur les plages d’atlantique. Il n’est plus besoin d’avoir recours au service de ces polluants cargos pour acheminer les marchandises. De très nombreuses ONG soucieuses de l’écologie ont salué avec enthousiasme la démarche responsable de ces nouveaux commerçants.

Le président Macron devrait prochainement saluer cette réussite entrepreneuriale française, qui porte haut le fanal de la Start-up Nation !

Cet article a été modifié le 16 décembre 2019 11 h 12 min

Laisser un commentaire

Articles récents

J-M. Blanquer : « les allocations de rentrée servent souvent à acheter du shit et de la 8.6 »

Le ministre de l’Education nationale estime que l’allocation de rentrée scolaire sert parfois à acheter…

30 août 2021

Par peur d’être logés à Marseille, des réfugiés Afghans retournent à Kaboul

Ils ont vécu l'enfer depuis l'arrivée des Talibans au pouvoir. Ces personnes qui ont travaillé…

21 août 2021

Droit à l’image : Francis Lalanne porte plainte contre Chantal Goya

Par le biais de son avocat, le chanteur multiplie les procès pour faire valoir son…

13 août 2021

Bretagne – Elle faisait cuire ses crêpes dans de l’huile d’olive : 3 ans de prison ferme

La jeune femme de 32 ans a été condamnée ce jeudi pour crime contre la…

6 août 2021

Homophobie : un orpailleur tue son fils en apprenant qu’il a un petit tamis

Le jeune Daniel Touré, 17 ans, est décédé à cause d'un malheureux quiproquo... Tandis qu'ils…

3 août 2021

Mickael Vendetta très amaigri après avoir retiré le vaccin avec une liposuccion

L'expert en épidémiologie Mickaël Vendetta a publié une nouvelle vidéo où il fait la promotion…

3 août 2021