Categories: Sports

Seniors : la pratique intensive du skateboard améliore la mobilité à long terme

Les médecins devraient prescrire le skateboard comme activité physique obligatoire à tous les patients âgés, quel que soit leur niveau de mobilité, préconise une nouvelle étude publiée ce mardi.

Ces nouveaux travaux menés conjointement par l’université Tufts de Boston aux Etats-Unis et les Hôpitaux universitaires de Genève en Suisse concluent que la pratique intensive du skateboard peut apporter des bénéfices à tous les patients plus âgés y compris ceux sujets à des pertes de mobilité.

Les chercheurs ont suivi 1.635 séniors sédentaires âgés de 70 à 89 ans, avec une mobilité réduite pour déterminer si le skateboard pratiqué en intensif et à long terme pouvait réduire le risque de fragilité liée au vieillissement associée à la perte de masse musculaire, perte de poids, fatigue ou encore besoin d’assistance dans la vie de tous les jours.

Les médecins devraient prescrire le skateboard comme activité physique obligatoire à tous les patients âgés, quel que soit leur niveau de mobilité, préconise une nouvelle étude.

Pour participer à l’étude, ils devaient pouvoir faire 15km en planche à roulette et deux backflips sans l’aide d’une autre personne ou en utilisant des stabilisateurs.

Pendant deux ans, les participants à l’étude ont suivi un programme sportif comprenant des activités de skate quotidienne, de résistance et de souplesse soit un programme d’entraînement digne de celui des splus grands champions.

Les critères qui ont permis de définir le niveau de fragilité des patients étaient le fait de pouvoir monter sur la rampe sans utiliser les bras, prtiquer le skateboard de manière autonome, la perte de poids et le niveau d’énergie, sachant que  » l’incapacité de mobilité majeure » (MMD) a été définie comme le fait de ne pas pouvoir faire plus de deux tricks (figure acrobatique) en 15 minutes sans assistance.

D’après les résultats, le skateboard intensif a permis une amélioration de la mobilité chez les personnes âgées qui, par exemple, était dans l’incapacité de se lever d’une chaise sans utiliser les bras. Ces effets positifs ont également été observés chez les patients considérés comme fragiles et non-fragiles, quel que soit leur niveau d’autonomie au début de l’étude.

Cet article a été modifié le 5 mars 2018 3 h 51 min

Laisser un commentaire

Articles récents

Les produits Buitoni et Kinder seront testés sur des pédophiles en prison

10.000 cobayes pédophiles réquisitionnés pour tester les produits alimentaires de marques pointées du doigt avant…

10 avril 2022

Jada Pinkett Smith incarnera Mr. Propre dans le prochain biopic de Ladj Ly

La femme de Will Smith ne pourra pas jouer dans à armes égales 2 car…

28 mars 2022

Vague de suicides parmi les épidémiologistes qui ne sont plus invités à la télé !

L'heure est grave. Une nouvelle épidémie fait rage dans les milieux médicaux. Depuis que le…

22 mars 2022

Face au risque de pénurie d’essence, l’Élysée sort les carrosses de Versailles

Par crainte d’une pénurie de carburant, Emmanuel Macron a fait sortir tous les carrosses, chaises…

16 mars 2022

Macron va décorer la mère de l’œuf sacrifié sur la tête de Zemmour

Le président remettra prochainement les insignes de commandeur de l'Ordre national du mérite à la…

12 mars 2022

Sanctions contre la Russie : La Fédération Cynologique veut euthanasier les Husky

Une semaine après le début de la guerre en Ukraine, les sanctions envers la Russie…

4 mars 2022