Cannabis

Il devient islamo-gauchiste en fumant un joint de cannabis halal

C’est un témoignage poignant que nous livre François Josset, un grenoblois de 34 ans tombé dans l’enfer du gauchisme à cause de la drogue.

« Tout a commencé en 2011, alors que j’étais à un concert du groupe Tryo, un ami m’a fait passer un joint avec du bon shit marocain frappé au bled, donc probablement halal … et pour la première fois, j’ai tiré quelques lattes dessus. Et là, c’est le début du drame, je suis tombé dans la spirale infernale. »  Depuis 2011, tout s’enchaîne pour le malheureux jeune homme. Au départ, François Josset a simplement commencé à apprécier manger du couscous et des cornes de gazelles, mais très vite, il s’est mis à participer à des manifestations contre le Front National et à des rassemblement pour le climat.

« Mais ce n’était qu’un début, je me suis investi dans une association d’aide aux sans-papiers et aux migrants. Puis en 2012, j’ai voté François Hollande et je continue à penser qu’il a été un bon président ! ». L’année dernière, la situation s’est sérieusement aggravée, quand le Grenoblois s’est mis à rédiger des publications sur les réseaux sociaux pour défendre le burkini sur les plages ou demander la suppression des crèches dans les écoles publiques.

 

L’islamo gauchisme, un symptôme parmi d’autres.

« Mais, l’islamo gauchisme n’a pas été mon seul problème. J’ai rapidement rallié d’autres mouvements, comme les végans. Cela fait 3 ans que je n’ai pas mangé de viande et que je participe à des actions antispécistes. Lorsqu’il y a une agression ou un attentat, je ne peux pas me retenir d’écrire partout « pas d’amalgame », j’ai perdu toute maitrise de moi-même ». Chaque soir, François  s’endort en se disant qu’il va reprendre sa vie en main, mais jusque-là, c’est en vain. « Il a suffit d’une fois pour que tout bascule. Islamo gauchiste, végan, militant du « vivre ensemble » ainsi que pour le mariage pour tous et même fervent féministe, voilà où j’en suis. Tout ça à cause d’un seul petit joint de cannabis halal. »

Pour François il est probablement trop tard, mais le jeune homme tient à faire de la prévention pour que « plus jamais ça ». Le jeune homme est régulièrement invité dans les écoles pour diffuser son message auprès de la jeunesse : « Si vous ne voulez pas vivre avec des regrets, ou devenir un suceur de babouches, même si vous trouvez que ça fait cool, ne fumez pas de drogue, sinon vous gâcherez votre vie, comme moi.

Cet article a été modifié le 5 juillet 2019 16 h 28 min

Laisser un commentaire

Articles récents

Les produits Buitoni et Kinder seront testés sur des pédophiles en prison

10.000 cobayes pédophiles réquisitionnés pour tester les produits alimentaires de marques pointées du doigt avant…

10 avril 2022

Jada Pinkett Smith incarnera Mr. Propre dans le prochain biopic de Ladj Ly

La femme de Will Smith ne pourra pas jouer dans à armes égales 2 car…

28 mars 2022

Vague de suicides parmi les épidémiologistes qui ne sont plus invités à la télé !

L'heure est grave. Une nouvelle épidémie fait rage dans les milieux médicaux. Depuis que le…

22 mars 2022

Face au risque de pénurie d’essence, l’Élysée sort les carrosses de Versailles

Par crainte d’une pénurie de carburant, Emmanuel Macron a fait sortir tous les carrosses, chaises…

16 mars 2022

Macron va décorer la mère de l’œuf sacrifié sur la tête de Zemmour

Le président remettra prochainement les insignes de commandeur de l'Ordre national du mérite à la…

12 mars 2022

Sanctions contre la Russie : La Fédération Cynologique veut euthanasier les Husky

Une semaine après le début de la guerre en Ukraine, les sanctions envers la Russie…

4 mars 2022