Edouard Philippe cherche les pièces dans les fontaines pour financer les retraites

Réforme des retraites : le premier ministre affirme sa détermination en faisant la tournée des fontaines parisiennes dans l’espoir de récupérer les pièces jetées par les touristes.

Depuis l’antiquité, les gens jettent des pièces de monnaie dans les sources, fontaines, bassins, et puits. Cette tradition qui porte chance se perpétue encore aujourd’hui, et pourrait représenter une solution de sauvetage de la réforme des retraites.

Edouard Philippe a assuré vendredi soir qu’il n’avait «absolument pas peur» de mener la réforme des retraites, quitte à plonger lui-même dans chaque fontaine de France pour récupérer de l’argent qui permettra de mettre certains régimes des retraites à l’équilibre. Dès le lendemain, le Premier ministre était en combinaison de plongée pour joindre le geste à la parole. 

En seulement une heure, Edouard Philippe a ainsi trouvé un peu moins de 16 euros. Selon certaines estimations, chaque année plusieurs millions d’euros de petites monnaies seraient jetés dans les bassins et fontaines de France. C’est pour cela que le gouvernement demande aux mairies de ramasser toutes ces offrandes afin de les renvoyer vers Bercy.

“Nous cherchons un moyen de rendre le système des retraites plus solide et toutes ces pièces semblent être une solution, alors que pour l’instant, c’est de l’argent qui dort”, a déclaré le Premier ministre. Cette solution a aussi l’avantage de ne pas prélever d’argent aux citoyens français car les pièces présentes dans les bassins et fontaines sont majoritairement jetées par des touristes étrangers.

De plus, il est tout à fait possible de trouver des fameuses pièces de 20 centimes de 2010, dont la rareté en fait une pièce d’une grande valeur.

 

aleks Edouard Philippe cherche les pièces dans les fontaines pour financer les retraites

Plongeur dans les eaux troubles de l’actualité, Aleks Nouchma est pigiste pour Secretnews depuis 1921.
Les tentacules de la pieuvre géopolitique n’ont aucun secret pour lui. Sa devise “ce n’est pas parce qu’on a ni formation, ni source qu’on ne peut pas être journaliste.

SecretNews est un média parodique collaboratif libre et indépendant réunissant plusieurs contributeurs. + d’infos
Nous suivre sur Facebook ou sur Twitter
Nous écrire : [email protected]
Proposer un article dans le Groupe SecretNews

Réagissez à cet article, les commentaires sont sous les publicités

▼▼▼


Ajouter un Commentaire

Retour haut de page