Les prêtres manifestent pour défendre leur régime spécial de retraite spirituelle

Les prêtres manifestent pour défendre leur régime spécial de retraite spirituelle

Les curés font régulièrement des retraites spirituelles, et ce bien avant d’atteindre l’âge de 64 ans. En contre-partie, ils travaillent souvent jusqu’à 75 ans et plus.

Ils étaient une centaine à manifester aujourd’hui à Paris. La retraite à 60 ans ? Les prêtes n’en veulent pas. Pour eux, la retraite est souvent spirituelle et n’attend pas un âge précis pour être vécue. Le père Jean, 52 ans, part en retraite spirituelle chaque année depuis 26 ans, il se rend dans une abbaye cistercienne en Belgique où il passe un mois dans le silence complet. “Je donne un coup de main à la brasseriee : c’est moi qui suis chargé de goûter les bières … » explique le père Jean.

Aujourd’hui, père Jean était dans la rue au côté de ses collègues ecclésiastiques pour défendre leur régime spécial de retraite spirituelle. “Nous voulons pouvoir décider nous-même quand nous partons nous ressourcer, ce n’est pas au gouvernement de décider, il y a séparation de l’Église et de l’État depuis longtemps” revendique le cardinal Barbedieu en tête de cortège.

Dans sa carrière, un prêtre participe en moyenne à 20 retraites spirituelles. Les curés peuvent disposer de ce temps de retraite comme bon leur semble, mais en contrepartie ils travaillent souvent jusqu’à 75 ans et plus. Les prêtres  ne comprennent pas pourquoi le gouvernement veut changer ce droit acquis de longue date et envisagent de faire grève tous les dimanches.

Proposé par José A. dans le très select Groupe SecretNews

secretnews-logo-carre-petit Les prêtres manifestent pour défendre leur régime spécial de retraite spirituelle

SecretNews est un média parodique collaboratif libre et indépendant réunissant plusieurs contributeurs. + d’infos
Nous suivre sur Facebook ou sur Twitter
Nous écrire : [email protected]
Proposer un article dans le Groupe SecretNews

Réagissez à cet article, les commentaires sont sous les publicités

▼▼▼


Ajouter un Commentaire