Le pénis d’Al-Baghdadi conservé par les Américains pour le priver des 72 vierges

Le pénis d'Al-Baghdadi conservé par les Américains pour le priver des 72 vierges

Privé de ses organes reproducteurs, l’ex-chef de l’État Islamique ne pourra pas jouir des plaisirs du paradis autant qu’il l’espérait.

Le chef spirituel et fondateur de Daesh ayant été immergé en mer sans son membre viril, les 72 vierges, promises aux martyrs musulmans par la propagande djihadiste, devront se priver des charmes d’Abou Bakr Al-Baghdadi.

Après s’être fait exploser dans un tunnel lors de l’opération menée par la Delta Force, le chef de l’État Islamique, en plusieurs morceaux, a été “ramassé” par les militaires pour quelques prélèvements avant d’être jeté en mer.

L’US army a déclassifié la photo du pénis d’Al-Baghdadi, annonçant que les États-Unis d’Amérique voulaient priver le monstre sanguinaire de tout espoir de profiter des plaisirs sexuels promis au paradis. Et surtout le priver des 72 vierges issues d’un mythe islamique utilisé par la propagande djihadiste pour convaincre ses recrues de mourir en martyrs.

Dans un bocal sur le bureau de Donald Trump


Prélevé par l’armée américaine, le pénis d’Al-Baghdadi est conservé dans un bocal contenant un liquide de conservation et occupe une place d’honneur sur le bureau de Donald Trump. Le président des États-Unis s’est beaucoup amusé de son trophée, publiant plusieurs selfies de lui-même en-train de “jouer” avec les organes sexuels du cadavre mutilé.

“On espère qu’à la place des 72 vierges promises au paradis, Al-Baghdadi finira en enfer avec une seule vierge de 72 ans” a tweeté Donald Trump, accompagné d’une photo de lui -même brandissant fièrement le bocal contenant le sexe du gourou.

secretnews-logo-carre-petit Le pénis d'Al-Baghdadi conservé par les Américains pour le priver des 72 vierges

SecretNews est un média parodique collaboratif libre et indépendant réunissant plusieurs contributeurs. + d’infos
Nous suivre sur Facebook ou sur Twitter
Nous écrire : [email protected]
Proposer un article dans le Groupe SecretNews

Réagissez à cet article, les commentaires sont sous les publicités

▼▼▼


Ajouter un Commentaire