Al-Baghdadi, vivant, en cure de désintox à Glasgow, selon la police écossaise

Al-Baghdadi, vivant, en cure de désintox à Glasgow, selon la police écossaise

Le chef du groupe Etat islamique (EI), Abou Bakr al-Baghdadi, toujours en vie ? Selon les informations du Parisien, confirmées par BFM TV, un homme a été aperçu ce lundi dans un centre de désintox à West Fuckingham, au nord de Glasgow (Ecosse). Il a été contrôlé et ses empreintes ont deux points de correspondance avec celles d’Abou Bakr al-Baghdadi, ont confirmé deux sources françaises proches de la police écossaise à l’AFP.

Avec 2 points de correspondance sur 159, il est presque certain qu’il s’agisse du chef du groupe Etat islamique (EI). Toutefois,  prudente depuis l’arrestation du faux Xavier Dupont de Ligonnès qui était en réalité une naine sociopathe de 22 ans, la police attend les résultats de l’analyse ADN en cours avant de confirmer avec certitude l’identification de Abou Bakr al-Baghdadi.

Ce sont des échanges d’informations entre les policiers français et écossais, sur la base d’une « dénonciation anonyme », qui ont permis de retrouver Al Baghdadi. Âgé de 48 ans aujourd’hui, Abou Bakr al-Baghdadi suivrait une cure dans un centre de désintox à Glasgow. Accro à l’alcool et à la cocaïne, ce n’est pas la première fois que le chef de l’État Islamique suit une cure pour se désintoxiquer et perdre ses mauvais habitudes. Il avait déjà été aperçu plusieurs fois à Montreux, en Suisse.

Récemment, la police écossaise a aussi réussi à retrouver Johnny Hallyday dans un pub et Donald Trump caché dans une ferme et déguisé en femme, fuyant la tentative de destitution.

secretnews-logo-carre-petit Al-Baghdadi, vivant, en cure de désintox à Glasgow, selon la police écossaise

SecretNews est un média parodique collaboratif libre et indépendant réunissant plusieurs contributeurs. + d’infos
Nous suivre sur Facebook ou sur Twitter
Nous écrire : [email protected]
Proposer un article dans le Groupe SecretNews

Réagissez à cet article, les commentaires sont sous les publicités

▼▼▼


Ajouter un Commentaire