Un enfant mordu : la tique a été euthanasiée

Un enfant mordu : la tique a été euthanasiée

Picardie – Parce que les autorités et les vétérinaires n’ont pas confiance en l’animal, une tique des Hauts-de-France a été euthanasiée. Auparavant, l’acarien arrogant avait attaqué un garçon de cinq ans dans la cour de récréation et lui avait sauvagement mordu l’avant-bras.

Selon des témoins oculaires, l’animal a attaqué par derrière le garçon qui jouait tranquillement, lui mordant le bras si fort qu’il n’a pu être retiré qu’avec une pince en métal.
“La créature était sauvage”, se souvient la retraitée Ursule Varzelli, qui se trouvait également sur le terrain de jeu avec sa petite-fille. “J’ai voulu frapper la bête avec ma canne, mais j’ai eu peur d’être attaquée moi aussi” confie madame Varzelli.

L’enfant ayant subi la morsure de tique est en voie de guérison et, heureusement, il ne souffrira probablement d’aucun dommage à long terme si la maladie de Lyme ne se déclare pas. Selon la police, la tique n’avait pas de plaque d’identité. Aucun propriétaire n’a pas pu être identifié jusqu’à présent.

Les amoureux des animaux critiquent l’euthanasie des animaux responsables de morsures. “Je pense que c’est une honte lorsqu’un tel animal est puni pour l’inconduite de son maître”, explique Pierre Lebug, le responsable de l’association 150 millions d’amis.
“Lorsque les tiques grandissent dans un environnement affectueux avec des frontières claires, elles se transforment en animaux très doux et loyaux. Mes propres enfants, nièces et neveux jouent avec mes trois tiques presque tous les jours et rien de grave ne s’est jamais passé”.

Enfin, la vétérinaire Simone Lamort assure que la tique ne souffrira pas pendant la procédure d’euthanasie. “Elle ne sentira qu’une petite piqûre et s’endormira paisiblement.”

Librement traduit de l’allemand depuis l’excellent Der Postillon

secretnews-logo-carre-petit Un enfant mordu : la tique a été euthanasiée

SecretNews est un média parodique collaboratif libre et indépendant réunissant plusieurs contributeurs. + d’infos
Nous suivre sur Facebook ou sur Twitter
Nous écrire : [email protected]
Proposer un article dans le Groupe SecretNews

Réagissez à cet article, les commentaires sont sous les publicités

▼▼▼


Ajouter un Commentaire