Bolsonaro reproche aux tribus d’Amazonie de mal éteindre leurs “cigarettes”

Bolsonaro reproche aux tribus d'Amazonie de mal éteindre leurs "cigarettes"

Salvador (Brésil) – Les images très impressionnantes des incendies de forêt en Amazonie ont été largement partagées sur les réseaux sociaux. Selon le président brésilien Jair Bolsonaro, la consommation de tabac et de cannabis des indiens vivant dans la forêt seraient à l’origine des incendies.

Le président d’extrême droite a accusé les tribus dès le lendemain de la publication des statistiques de la progression des feux de forêt au Brésil, principalement en Amazonie.

“Des toxicos qui vivent dans les bois” selon Bolsonaro


L’Amazonie compte encore une cinquantaine de tribus « isolées », n’ayant quasi aucun contact avec le monde extérieur. Parmi celles-ci, de nombreux fumeurs qui éteindraient mal leurs cigarettes ou leur pipes, selon Bolsonaro. Le président a insinué que les indiens pourraient avoir provoqué les incendies afin d'”attirer l’attention”.

“C’est probablement cette bande de toxicos qui vivent dans les bois, oui, probablement, mais je ne l’affirme pas”, a lancé le chef de l’Etat devant les journalistes du monde entier à Brasilia.

La solution : des cendriers


Face à l’urgence de la situation, Donald Trump a réagi en proposant de larguer des cendriers par voie aérienne au dessus de la forêt amazonienne. Alors qu’il est toujours en tractation avec Canal+ pour acheter le Groland, le président américain a également fait une offre d’achat pour toute l’Amazonie, proposant de racheter le territoire incendié pour une bouchée de pain. Donald Trump a émis le souhait d’acquérir  l’Amazonie afin d’en faire un terrain de golf.

secretnews-logo-carre-petit Bolsonaro reproche aux tribus d'Amazonie de mal éteindre leurs "cigarettes"

SecretNews est un média parodique collaboratif libre et indépendant réunissant plusieurs contributeurs. + d’infos
Nous suivre sur Facebook ou sur Twitter
Nous écrire : [email protected]
Proposer un article dans le Groupe SecretNews

Réagissez à cet article, les commentaires sont sous les publicités

▼▼▼


Ajouter un Commentaire