Sandwichs au cannabis : ouverture du premier “space-kebab” à Amsterdam

Sandwichs au cannabis : ouverture du premier “space-kebab” à Amsterdam

C’est le premier restaurant de ce genre qui ouvre aux Pays-Bas. Un “space-kebab” propose désormais des sandwichs “grecs” au cannabis.

C’est une petite révolution au pays des “coffee-shops” : dans ce tout premier “space-kebab” qui vient d’ouvrir ses portes, les gourmets peuvent déguster de délicieuses préparations au haschisch et au cannabis. Des spécialités locales qui pourraient bien vous faire perdre la tête. En effet, “les effets du cannabis ingérés sont incomparablement plus puissants que ceux du cannabis fumé”, nous explique Sibeth Ndiaye, porte-parole du gouvernement, mais également passionnée de Kebab et grande consommatrice de drogues douces.

Un sandwich rempli de weed ou un dürüm à la marijuana ? C’est la nouvelle mode qui attire de nombreux touristes aux Pays-Bas. Lassé des simples “space-cakes” vendus dans les coffee-shops, les consommateurs sont friands de cette nouveauté gastronomique qui se consomme surplace ou à emporter. Des plats particulièrement appréciés par les fêtards après une nuit agitée.

Le restaurateur astucieux a simplement remplacé la viande tournante par une grosse tête de weed. “Les gestes sont exactement les mêmes que pour un döner-kebab”, explique Mustapha Vandaelen, propriétaire du restaurant. “Certains ajoutent même de la sauce et des oignons” précise le restaurateur. 

Le restaurant se veut familial et pense aux enfants : pour eux, un menu “light” a été créé, avec du cannabis sans effet comportant moins de 0,2% de THC, la substance psychoactive du cannabis.

Attention : l’abus de cannabis peut rendre islamo-gauchiste.

secretnews-logo-carre-petit Sandwichs au cannabis : ouverture du premier “space-kebab” à Amsterdam

SecretNews est un média parodique collaboratif libre et indépendant réunissant plusieurs contributeurs. + d’infos
Nous suivre sur Facebook ou sur Twitter
Nous écrire : [email protected]
Proposer un article dans le Groupe SecretNews

Réagissez à cet article, les commentaires sont sous les publicités

▼▼▼


Ajouter un Commentaire