L’écharpe rouge de Christophe Barbier teinte avec de la bisque de homard

L'écharpe rouge de Christophe Barbier teinte avec de la bisque de homard

Le #HomardGate continue et devient le feuilleton de l’été. Après avoir révélé que le panda de Brigitte Macron est nourri au homard, Mediapart dévoile que l’écharpe de Christophe Barbier est tricotée en laine de homards et teinte avec de la bisque lors d’un dîner organisé par François de Rugy.

“Cette écharpe pue encore plus que le bonnet du commandant Cousteau”

L’écharpe rouge est à Christophe Barbier ce que le gilet jaune est à Fly Rider : un signe indissociable du personnage. L’éditorialiste de BFMTV tient tellement à son précieux morceau de tissus parfumé à l’essence de crustacé que, même pendant la canicule, il ne s’en sépare jamais. “Maintenant on comprend mieux d’où vient cette odeur pestilentielle qui émane de lui” explique Brigitte Macron. “On pensait que c’était à force de nous lécher le cul, mais pas du tout, c’est l’écharpe à la bisque” poursuit Sibeth Ndiaye, la porte-parole du gouvernement habillée d’une robe Kebab pour l’occasion. “Cette écharpe pue encore plus que le bonnet du commandant Cousteau” confie l’épouse de Barbier au micro de FranceInfaux.

Homard aux frais du contribuable

Dans une nouvelle enquête publié après-demain, Mediapart révèle que les homards qui ont servis à fabriquer et à teindre la fameuse écharpe rouge de Christophe Barbier, proviennent de dîners organisés par François de Rugy. Selon Edwy Plenel, l’écharpe de Barbier est payée avec l’argent du contribuable, ce qui pourrait expliquer “une certaine tendance à défendre systématiquement les positions du gouvernement et du pouvoir en place”. 

Christophe Barbier s’est défendu en prétendant que la teinture de son écharpe était réalisée à base de sang de chômeurs et qu’il n’y avait aucune trace de crustacé dans sa composition.

 

secretnews-logo-carre-petit L'écharpe rouge de Christophe Barbier teinte avec de la bisque de homard

SecretNews est un média parodique collaboratif libre et indépendant réunissant plusieurs contributeurs. + d’infos
Nous suivre sur Facebook ou sur Twitter
Nous écrire : [email protected]
Proposer un article dans le Groupe SecretNews

Réagissez à cet article, les commentaires sont sous les publicités

▼▼▼


Ajouter un Commentaire