Un chirurgien replace une tumeur dans le cerveau d’un patient qui n’a pas les moyens de payer

Un chirurgien replace une tumeur dans le cerveau d'un patient qui n'a pas les moyens de payer

Texas, USA – Le Dr Michaël Kevin, chirurgien en chef du département d’oncologie de l’hôpital Memorial Hermann de Houston au Texas, a remis une tumeur maligne dans le crâne d’un patient le lendemain de son retrait. L’hôpital a découvert que le patient était incapable de se permettre cette opération non-couverte pas son assurance-maladie.

Le médecin a déclaré qu’il n’avait pas l’intention de soigner des malades sans moyens financiers. “Il a été conduit au service des urgences dans une grosse berline allemande. Nous ne l’avons pas jeté à la rue comme nous le faisons habituellement, car son apparence laissait penser qu’il était financièrement aisé. Nous avons décidé de prendre le risque, après que les réceptionnistes eurent pris sa montre, son téléphone et son identité en tant que garantie de paiement.

Il était presque guéri quand il nous a avoué ne pas avoir les moyens de payer. Nous l’avons donc profité de son sommeil pour replacer la tumeur sans le coût de l’anesthésie. Nous avons remis la tumeur à sa place et l’avons reliée aux artères de son cerveau. Nous étions certains de faire fonctionner les capteurs de la douleur comme avant pour rétablir la situation telle qu’elle était avant la guérison.

Le Dr. Kevin a expliqué que bien que le patient ne puisse pas payer les opérations “ni pour la première, ni pour la seconde”, il considérait ses interventions comme un investissement à long terme que ses enfants pourront peut-être payer”.

(mal) Traduit de l’arabe et adapté depuis un article de Alhudood 

secretnews-logo-carre-petit Un chirurgien replace une tumeur dans le cerveau d'un patient qui n'a pas les moyens de payer

SecretNews est un média parodique collaboratif libre et indépendant réunissant plusieurs contributeurs. + d’infos
Nous suivre sur Facebook ou sur Twitter
Nous écrire : [email protected]
Proposer un article dans le Groupe SecretNews

Réagissez à cet article, les commentaires sont sous les publicités

▼▼▼


Ajouter un Commentaire