Canicule : la police sauve un enfant enfermé dans le frigo par sa mère qui voulait le rafraîchir

Canicule : la police sauve un enfant enfermé dans le frigo par sa mère qui voulait le rafraîchir

Cynthia L. pensait bien faire en mettant son enfant de trois ans dans le frigidaire avant de partir travailler. Tellement fière qu’elle s’en est vantée sur les réseaux sociaux pour partager sa bonne idée … Heureusement la police est intervenue pour libérer l’enfant.

Il y a les parents imprudents qui oublient leurs jeunes enfants enfermés dans la voiture pendant des heures en plein soleil, et il y a les parents trop prudents qui enferment leurs bambins dans le frigidaire quand ils ont trop chaud. Cynthia, une jeune mère de famille de la région bordelaise a publié sur Snapchat une séquence vidéo dans laquelle elle demande à son fils de trois ans de rentrer dans le frigo pour se rafraîchir. La jeune maman explique qu’elle doit partir travailler et qu’elle libérera son enfant le soir quand elle rentrera.

La vidéo, qui a beaucoup circulé sur les réseaux sociaux, a permis à la police d’identifier la mère indigne et de libérer le jeune garçon qui est resté enfermé plus de six heures durant. Il est sorti en bonne santé, malgré le froid et une grosse indigestion à cause de tout ce qu’il a mangé pendant son incarcération. “Pour faire de la place” a-t-il expliqué aux fonctionnaires de police venus le libérer.

Cynthia L. a été arrêtée sur son lieu de travail, mise en examen et interrogée par la police, elle ne nie pas les faits. “Je fais ça souvent” a-t-elle expliqué aux enquêteurs. “et si en sortant du frigo le petit a froid, je le met quelques secondes au micro-onde”.

secretnews-logo-carre-petit Canicule : la police sauve un enfant enfermé dans le frigo par sa mère qui voulait le rafraîchir

SecretNews est un média parodique collaboratif libre et indépendant réunissant plusieurs contributeurs. + d’infos
Nous suivre sur Facebook ou sur Twitter
Nous écrire : [email protected]
Proposer un article dans le Groupe SecretNews

Réagissez à cet article, les commentaires sont sous les publicités

▼▼▼


Ajouter un Commentaire