Les dealers manifestent contre la légalisation du cannabis

Les dealers manifestent contre la légalisation du cannabis

Les dealers et les trafiquants de drogue ont manifesté cet après-midi contre une éventuelle légalisation du cannabis en France.

Alors qu’ils souffrent déjà d’un fort ralentissement du trafic de drogue à cause des blocages des routes et des rond-points par les Gilets Jaunes, la tribune pro-légalisation signée par 70 personnalités dans l’Obs sonne comme un nouveau coup dur pour les dealers. Des milliers d’emplois pourraient être perdus.

Après l’Uruguay, une partie du Canada et des dizaines d’États américains, la France pourrait devenir le prochain pays à légaliser le cannabis récréatif. 70 personnalités ont signé une pétition en faveur de la légalisation, et une note du très sérieux Centre d’analyse économique (CAE) met en avant les intérêts économique que la légalisation de cette drogue pourrait avoir.

Mais les dealers ne sont pas d’accord. Selon eux, des milliers d’emploi pourraient être perdus en France si le gouvernement ouvrait la porte à la légalisation du cannabis. “On ne va quand même pas trouver un vrai travail et payer des impôts ?” s’inquiète un dealer d’une cité de la banlieue parisienne. « Comment voulez-vous qu’on s’en sorte si l’état nous fait concurrence avec des prix à 9€ le gramme ? » « J’ai encore 25 échéances de ma Porsche à rembourser … ». S’inquiète le dealer face à la proposition du CAE d’instaurer un monopole d’État pour la vente de cannabis. Malgré tout certains temporisent : « On aura toujours la meilleure weed du marché, faut juste que l’état arrête de nous mettre des bâtons dans les trous »

Proposé par Benoit L-D dans le très select Groupe SecretNews

secretnews-logo-carre-petit Les dealers manifestent contre la légalisation du cannabis

SecretNews est un média parodique collaboratif libre et indépendant réunissant plusieurs contributeurs. + d’infos
Nous suivre sur Facebook ou sur Twitter
Nous écrire : [email protected]
Proposer un article dans le Groupe SecretNews

Réagissez à cet article, les commentaires sont sous les publicités

▼▼▼


Ajouter un Commentaire