Procès Balkany : les témoins de moralité Jérôme Cahuzac et François Fillon appelés par la défense

Procès Balkany : les témoins de moralité Jérôme Cahuzac et François Fillon appelés par la défense

Ce matin les témoins de moralité se sont longuement exprimés pour défendre l’intégrité et l’honnêteté du maire de Levallois Patrick Balkany et son épouse Isabelle, jugés pour fraude fiscale et blanchiment.

Tout d’abord, c’est Jérôme Cahuzac qui a été appelé à la barre.
L’ancien ministre du budget a reçu une autorisation spéciale de la cour pour venir témoigner malgré son bracelet électronique. Pendant de longues minutes il s’est épanché sur les personnalités foncièrement honnêtes que sont selon lui les Balkany. “Je confierais à Patrick mon propre compte bancaire au Panama” a affirmé l’ancien ministre. “C’est une femme de confiance, elle n’a jamais balancé les copains” a-t-il ajouté à propos d’Isabelle Balkany.

C’est François Fillon qui a pris le relais des éloges. Le candidat malheureux des dernières présidentielles à venter la parfaite intégrité de son ami Patrick. “Un jour je lui ai prêté un costume et il me l’a rendu sans un pli”. L’ancien premier ministre a aussi expliqué à la cour que le couple Balkany devrait bénéficier d’une certaine clémence étant donné leur talent et leur âge : “arriver jusqu’ici sans se faire prendre, c’est un coup vache de les juger maintenant”. François Fillon n’a pas pu s’exprimer longtemps car il était attendu avec son épouse Pénéloppe chez un juge d’instruction pour une vague affaire de détournement de fonds publics.

Photo : Adam dans le très select Groupe SecretNews

secretnews-logo-carre-petit Procès Balkany : les témoins de moralité Jérôme Cahuzac et François Fillon appelés par la défense

SecretNews est un média parodique collaboratif libre et indépendant réunissant plusieurs contributeurs. + d’infos
Nous suivre sur Facebook ou sur Twitter
Nous écrire : [email protected]
Proposer un article dans le Groupe SecretNews

Réagissez à cet article, les commentaires sont sous les publicités

▼▼▼


Ajouter un Commentaire