Marie-Loubna : première candidate transgenre à l’élection de Miss France

Marie-Loubna : première candidate transgenre à l'élection de Miss France

Il soufflera bientôt un vent de modernité sur l’élection de Miss France. pour la première fois des candidates transgenres pourront participer au célèbre concours de beauté.

Sylvie Tellier s’est exprimée sur ce sujet et a présenté cette semaine Marie-Loubna, jeune bretonne de 34 ans issue d’une PMA, née homme et convertie à l’Islam, qui sera la toute première candidate transgenre à l’élection de Miss France. Ouvrant ainsi la porte à la pluralité des genres parmi les candidat.e.s à venir. “D’ici à 2025, on verra des miss France non-binaires, et même des miss France de sexe masculin et des miss France voilées” se réjouit Geneviève de Fontenay qui a toujours défendu l’inclusion des minorités et le progressisme au sein du concours.

Jusqu’à présent, il était écrit dans le règlement intérieur des candidates à Miss France que « pour pouvoir participer à l’élection nationale, chacune des 30 candidates devra répondre à certaines conditions », dont celles d’« être née de sexe féminin » et de « ne pas avoir subi de transformations majeures de ses caractéristiques physiques sur la base desquelles elle a été élue dans le cadre de son élection régionale ». Des critères de sélection jugés sexistes et qui disparaissent du règlement, à la demande de Marlène Schiappa, ouvrant ainsi la porte aux candidates transgenres.

“Je suis en route vers Miss France avec la conscience et l’engagement de transmettre un message d’inclusion, de respect, de tolérance et d’amour pour soi-même et pour les autres”, a notamment posté Marie-Loubna sur le réseau social Instagram.

secretnews-logo-carre-petit Marie-Loubna : première candidate transgenre à l'élection de Miss France

SecretNews est un média parodique collaboratif libre et indépendant réunissant plusieurs contributeurs. + d’infos
Nous suivre sur Facebook ou sur Twitter
Nous écrire : [email protected]
Proposer un article dans le Groupe SecretNews

Réagissez à cet article, les commentaires sont sous les publicités

▼▼▼


Ajouter un Commentaire