Les agresseurs sexuels auront le choix entre aller en prison ou lire les livres de Marlène Schiappa

Les agresseurs sexuels auront le choix entre aller en prison ou lire les livres de Marlène Schiappa

C’est une nouvelle proposition de loi défendue par la secrétaire d’Etat à l’Egalité entre les femmes et les hommes qui entend donner le choix aux agresseurs sexuels entre une condamnation à une peine de prison, ou une condamnation à lire l’ensemble des ouvrages de Marlène Schiappa.

Les ONG luttant contre la torture s’inquiètent de cette mesure

Selon ACAT, l’ONG chrétienne contre la torture et la peine de mort, il n’est pas légal d’obliger un individu condamné à devoir lire de telles horreurs. Selon l’association, cette mesure est une porte ouverte vers la réhabilitation de la torture au sein de notre système judiciaire.

Selon un sondage IPSOS réalisé en milieu carcéral, 91% des détenus prétendent préférer voir leur peine de prison tripler plutôt que d’être contraints de lire les livre de la secrétaire d’État.

Les filles de Schiappa demandent leur placement en détention

Dans “Si souvent éloignée de vous”, écrit en exercice, la secrétaire d’État partage les lettres qu’elle écrit à ses filles de 11 et 6 ans dès qu’elle n’est pas auprès d’elles.

Après avoir appris que les condamnés auraient le choix entre la lecture des lettres “malaisantes” de leur maman et un placement en détention, les deux enfants ont conjointement demandé d’être incarcérée à la PMEL (Prison pour Mineurs Émile Louis).

secretnews-logo-carre-petit Les agresseurs sexuels auront le choix entre aller en prison ou lire les livres de Marlène Schiappa

SecretNews est un média parodique collaboratif libre et indépendant réunissant plusieurs contributeurs. + d’infos
Nous suivre sur Facebook ou sur Twitter
Nous écrire : [email protected]
Proposer un article dans le Groupe SecretNews

Réagissez à cet article, les commentaires sont sous les publicités

▼▼▼


Ajouter un Commentaire