Un chirurgien chinois invente l’estomac de secours qui permet de garder de la place pour le dessert

Un chirurgien chinois invente l'estomac de secours qui permet de garder de la place pour le dessert

Un chirurgien chinois de l’Université de Hung-Tsun a développé un implant stomacal permettant d’augmenter l’appétit en cas de satiété trop rapide, rapporte le New York Times. Les résultats de ces premiers tests pourraient mener à des avancées dans le traitement de l’appétit et du sentiment de « trop plein » qui empêche parfois de profiter pleinement d’un bon gueuleton.

estomac-de-secours Un chirurgien chinois invente l'estomac de secours qui permet de garder de la place pour le dessert
Encore expérimental, l’estomac de secours libère de la place pour aider l’estomac quand ce dernier a du mal à stocker de nouvelles nourriture

Encore expérimental, l’estomac de secours libère de la place pour aider l’estomac quand ce dernier a du mal à stocker de nouvelles nourriture mais il reste à l’arrêt quand la digestion  fonctionne normalement. Il en ressort que l’implant améliore de 15% la capacité à se goinffrer.

Les chercheurs se sont basés sur des implants similaires déjà utilisés dans d’autres recherches pour augmenter l’appétit. « Si ce système peut être répliqué et étendu, nous pourrons alors manger beaucoup plus, et plus personne ne devra se forcer pour reprendre du dessert. C’est excitant« , ajoute Jun Lao, chirurgien assistant à l’Université de Hung-Tsun.

Rejoignez-nous sur Facebook et restez informé de l'actualité, la vraie , celle que les autres vous cachent ! Merci de soutenir un média libre indépendant.

COMMENTAIRES

Donnez votre avis, chaque opinion compte !

 

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez du contenu exclusif !

Posted in

Constantin

Après des études de journalisme et une carrière dans les plus grands quotidiens, j'ai décidé de me lancer dans le journalisme d'investigation. Les médias nous manipulent et nous mentent. Il était temps que quelqu'un dise tout haut ce que peu de gens savent tout bas !

Comments are closed, but trackbacks and pingbacks are open.