Bientôt des milliers de pigeons pour espionner la population et enregistrer nos conversations

Bientôt des milliers de pigeons pour espionner la population et enregistrer nos conversations

Non, ce n’est ni Vaillant, pigeon de combat, ni le pigeon Zephyr de l’escadrille infernale. Mais la “Pigeon Spy Patrol”, des pigeons bientôt équipés pour surveiller la population française.

En effet, d’après la société israélienne en charge de ce projet, Plume Spy, 10.000 pigeons-espions ont été commandés par le gouvernement français. Munis de micros embarqués, les volatiles seront capables d’enregistrer toutes les conversations dans un rayon de 100m, un logiciel interne muni d’un puissant algorithme permettra de détecter les conversations “suspectes” et de reconnaître les voix de personnes recherchées par les autorités.

Espionner l’ensemble de la population urbaine

Pour espionner l’ensemble de la population urbaine, Plume Spy (une “start-up” israéliene, s’appuyant sur une idée initiale du Mossad) a lancé une escouade de 10.000 pigeons bisets, équipés de micros spéciaux. Ces derniers sont capables d’écouter et d’enregistrer des milliers de conversations en simultané depuis le ciel. Le tout transmis directement en temps réel aux service de renseignement, pour estimer le niveau de menace. S’ajoute à cela une campagne de sensibilisation citoyenne : chaque utilisateur de Twitter peut demander si une conversation suspecte ou estimée dangereuse a été détectée là il se trouve, en tweetant à @PigeonSpy. Il recevra ensuite une rapide réponse, rapportée par l’un des 10.000 “espions ailés” .

secretnews-logo-carre-petit Bientôt des milliers de pigeons pour espionner la population et enregistrer nos conversations

SecretNews est un média parodique collaboratif libre et indépendant réunissant plusieurs contributeurs. + d’infos
Nous suivre sur Facebook ou sur Twitter
Nous écrire : [email protected]
Proposer un article dans le Groupe SecretNews

Réagissez à cet article, les commentaires sont sous les publicités

▼▼▼


Ajouter un Commentaire

Comments are closed, but trackbacks and pingbacks are open.