Une agence touristique propose des safaris pour chasser des terroristes de Daesh

Une agence touristique propose des safaris pour chasser des terroristes de Daesh

Safagun propose dans son catalogue de voyages, un Safari de chasse en Syrie ou en Irak, pour traquer et exterminer des terroristes de Daesh.

L’industrie du loisir a beaucoup évolué. Les consommateurs sont toujours à la recherche d’aventure et de nouvelles sensations. Les prestataires de service se doivent de proposer sans cesse de nouvelles distractions pour satisfaire ce public exigeant. C’est dans cette optique que l’agence Safagun propose désormais dans son catalogue, un Safari de chasse en Syrie ou en Irak, pour traquer et exterminer des terroristes de Daesh.

Avec ce nouveau produit, l’agence cherche à attirer les beaufs, qui s’exhibent sur leur profil Facebook à coté d’un cadavre de lion ou de girafe qu’ils ont tué lors d’un précédent safari plus classique. L’agence Safagun tient à rassurer les plus sceptiques, quant à la sécurité de ces expéditions. Chaque minibus sera accompagné par des mercenaires d’élite de Academi et bénéficiera d’une couverture aérienne constituée de 10 drones armés et équipés pour la circonstance. Ces drones seront télécommandés par des clients moins riches, qui n’ont pas les moyens de se payer le raid sur le terrain, mais désirent quand-même satisfaire leurs pulsions meurtrières. Pour les plus aisés, le minibus pourra être avantageusement remplacé par un char Merkava (dont le moteur à l’avant renforce la sécurité de l’équipage).

Le chasseur aura la possibilité de prélever un trophée sur le corps de leurs victimes, afin de conserver un souvenir inoubliable de son safari. Des contacts ont déjà été pris avec des taxidermistes locaux, afin de permettre au client dans un avenir proche, de pouvoir emporter la dépouille complète du terroriste occis, qui décorera avantageusement son salon.

heudebert-de-la-biscotte-doree-1 Une agence touristique propose des safaris pour chasser des terroristes de Daesh

Journaliste freelance, depuis qu’il a quitté l’établissement psychiatrique où il était interné domicilié.
Le fait qu’il trempe sa plume dans le vitriol l’oblige à prendre certaines précautions pour rédiger ses articles. Les bredouillantes disgressions oiseuses d’Heudebert de la Biscotte Dorée

SecretNews est un média parodique collaboratif libre et indépendant réunissant plusieurs contributeurs. + d’infos
Nous suivre sur Facebook ou sur Twitter
Nous écrire : [email protected]
Proposer un article dans le Groupe SecretNews

Réagissez à cet article, les commentaires sont sous les publicités

▼▼▼


Ajouter un Commentaire

Comments are closed, but trackbacks and pingbacks are open.