Le Conseil d’État estime que les silhouettes de Dannemarie n’ont pas droit au congé menstruel

Le Conseil d'État estime que les silhouettes de Dannemarie n'ont pas droit au congé menstruel

Le Conseil d’Etat a rendu, ce vendredi, sa décision sur l’affaire des silhouettes féminines de Dannemarie. Le juge des référés a annulé l’ordonnance rendue le 9 août par le tribunal administratif de Strasbourg qui prescrivait l’accord d’un droit au congé menstruel, à la suite d’une plainte déposée par le collectif féministe Les Affranchi-e-s, qui dénonçait notamment des injustices sexistes.

“Le juge des référés estime que les silhouettes de Dannemarie n’auront pas droit au congé menstruel.”

« Je suis un maire heureux et soulagé », a commenté Paul Mumbach.

secretnews-logo-carre-petit Le Conseil d'État estime que les silhouettes de Dannemarie n'ont pas droit au congé menstruel

SecretNews est un média parodique collaboratif libre et indépendant réunissant plusieurs contributeurs. + d’infos
Nous suivre sur Facebook ou sur Twitter
Nous écrire : [email protected]
Proposer un article dans le Groupe SecretNews

Réagissez à cet article, les commentaires sont sous les publicités

▼▼▼


Ajouter un Commentaire

Comments are closed, but trackbacks and pingbacks are open.