Se frotter les parties génitales avec des orties pour améliorer sa fertilité : Une astuce méconnue et pourtant éfficace

Se frotter les parties génitales avec des orties pour améliorer sa fertilité : Une astuce méconnue et pourtant éfficace

Le Professeur N’iuz est titulaire d’un diplôme d’entroposanté et de phytologie de l’université d’Harvard, depuis 15 ans il mène des études sur l’infertilité et les effets des certaines plantes sur ce fléau qui touche de nombreux couples. Son équipe vient de publier une étude dans le prestigieux magazine des sciences fondamentales de Cologne, tendant à démontrer l’effet bénéfique des orties sur les chances de procréation humaine.

Selon ce rapport universitaire, se frotter les parties génitales avec des orties augmenterait de 18% les chances de tomber enceinte. Cela fonctionne aussi bien chez l’individu de type masculin que féminin, nous rapporte le Dr Sikret N’iuz.

Comment faire pour augmenter vos chances d’avoir un enfant rapidement ?

Selon cette équipe de chercheurs, rien de plus simple : Il suffit à monsieur de se frotter délicatement les parties génitales (la peau uniquement, PAS LES MUQUEUSES) avec des orties fraîchement coupées avant chaque rapport sexuel, madame peut faire de même mais ce n’est pas une obligation.

Comment ça fonctionne ?

Les orties sont réputées à juste titre pour améliorer la circulation sanguine, se faisant elles agissent comme un catalyseur endocrinial de type B, ce qui favorise la poussée d’hormones fertiles et améliore la qualité du liquide séminal. Les différents tests ont démontré que se frotter les parties sexuelles avec des orties augmente de +18% les chances du couple d’avoir un enfant.

secretnews-logo-carre-petit Se frotter les parties génitales avec des orties pour améliorer sa fertilité : Une astuce méconnue et pourtant éfficace

SecretNews est un média parodique collaboratif libre et indépendant réunissant plusieurs contributeurs. + d’infos
Nous suivre sur Facebook ou sur Twitter
Nous écrire : [email protected]
Proposer un article dans le Groupe SecretNews

Réagissez à cet article, les commentaires sont sous les publicités

▼▼▼


Ajouter un Commentaire

Comments are closed, but trackbacks and pingbacks are open.